Douleur dans la poitrine au milieu: causes d'inconfort pressant, terne, douloureux, lancinant

Considérez le moment où la douleur apparaît au milieu de la poitrine, sa nature, ses symptômes, son diagnostic, nous déterminerons quoi faire en cas d'inconfort rétrosternal.

Organes thoraciques

Pour comprendre ce qui cause exactement la douleur dans la poitrine, localisée au milieu, il faut savoir qu'entre les poumons, dans le médiastin, se concentrent les organes les plus importants de notre corps:

  • cœur et gros vaisseaux (aorte, veine cave);
  • bronches, trachée;
  • œsophage;
  • Les ganglions lymphatiques;
  • muscles, ligaments, nerfs.

À proximité se trouvent le diaphragme, les organes abdominaux, la paroi thoracique, le thymus - ils peuvent également causer de l'inconfort, une telle douleur est appelée réfléchie.

Malgré le grand nombre de structures anatomiques importantes, toutes les douleurs survenant dans la poitrine directement derrière le sternum sont en quelque sorte associées à un organe - le cœur.

Irradiation de la douleur dans l'épaule gauche, les bras, le cou, la mâchoire - peut être des manifestations de changements pathologiques dans d'autres organes et tissus, mais un inconfort douloureux de toute nature, intensité, survenant au centre du sternum, indique de manière fiable l'intérêt du cœur.

Causes d'inconfort thoracique

Toute sensation de douleur est toujours une réaction des terminaisons nerveuses à leur compression. La raison de cette situation peut être:

  • toux avec laryngotrachéite ou pneumonie;
  • la douleur avec un soupir parle de bronchite, de péricardite, de blessure possible aux côtes, d'ulcère d'estomac;
  • une gêne dans la poitrine pendant les mouvements accompagne une crise cardiaque ou une névralgie intercostale;
  • un inconfort sévère derrière le sternum est caractéristique de la névrose cardiaque, disséquant l'aorte;
  • une douleur avec pression dans la région du sternum peut signaler une blessure ou une fatigue musculaire;
  • gêne rétrosternale douloureuse - signe de fibrillation auriculaire ou d'oncologie.

La variété des manifestations nous oblige à nous concentrer sur la nature de la douleur, pour différentes maladies c'est différent.

Pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins

Son symptôme est une douleur ischémique sourde dans la poitrine juste au milieu. Elle survient dans 95% des cas, plus souvent chez l'homme.

Les caractéristiques distinctives des trois principales pathologies cardiaques sont présentées dans le tableau.

MaladiePanneaux
Angine de poitrineUne sensation de plénitude dans la poitrine, reflétant un syndrome douloureux pendant 3 à 15 minutes avec irradiation à la main gauche, sous l'omoplate, passe d'elle-même après le repos
Infarctus aigu du myocarde (IAM)Douleur renversée avec sensations de couture au milieu de la poitrine, ne disparaît pas au repos, a tendance à augmenter, sentiment de panique de peur «animale», sueurs froides abondantes
Embolie pulmonaire (PE)Incapacité de respirer en raison d'un caillot pulmonaire

Habituellement, un tel tableau clinique suffit à poser un diagnostic préliminaire, qui doit être clarifié par un examen de laboratoire et instrumental..

Ostéochondrose

Simule les symptômes cardiaques de l'ostéochondrose (5%). Un point distinctif est que la pression de l'inconfort rétrosternal dépend de la position du corps du patient (une crise ou un symptôme persistant), diminue avec une position horizontale et augmente avec la marche.

De plus, la névralgie intercostale peut provoquer des douleurs derrière le sternum: la compression des terminaisons nerveuses génère des coliques coupantes avec pulsation, des douleurs intenses, une résistance totale aux médicaments cardiaques. Les maladies de la colonne vertébrale n'ont pas de différences entre les sexes, surviennent aussi souvent chez les hommes et les femmes qui violent le régime alimentaire, menant une vie sédentaire.

Problèmes du système digestif

Le système digestif peut donner une douleur symptomatique derrière le sternum. Le type de douleur est très différent.

MaladieCaractéristiques du syndrome douloureux
Spasme des organes creux du tube alimentaire: œsophage, vésicule biliaire, estomacDouleur douloureuse, aggravée par la palpation de l'épigastre, irradiant vers le dos
Pancréatite aiguëDouleur brûlante dans le sternum avant et après les repas, soulagée par les antispasmodiques
L'oesophagiteBrûlures d'estomac, éructations, boule dans la gorge avec inconfort rétrosternal mineur
YABZHDouleur ressemblant à une douleur cardiaque, localisée au centre du sternum, mais apparaissant quelques heures après avoir mangé et disparaît si quelque chose est mangé
Abcès du diaphragmeSensations douloureuses en toussant avec une forte fièvre
Reflux gastro-oesophagienCaractérisé par un inconfort thoracique brûlant avec des nausées constantes

Les hommes qui abusent de mauvaises habitudes, qui mangent à tout moment qui leur convient, souffrent plus souvent de telles maladies.

Maladies du système respiratoire

Cette pathologie a une particularité: la toux. Par conséquent, tout inconfort rétrosternal, accompagné d'essoufflement, de réflexe de toux, d'éternuements, indique des maladies de l'arbre bronchopulmonaire. Des signes supplémentaires peuvent être envisagés:

  • cyanose de la peau;
  • essoufflement;
  • hyperthermie;
  • troubles du rythme cardiaque.

Le plus souvent, de telles manifestations apparaissent chez les personnes qui fument..

Douleur thoracique chez les hommes

Il s'avère que la poitrine fait mal chez les hommes et les femmes de différentes manières. L'activité physique est la principale raison de ces troubles pour une forte moitié de l'humanité. Le mécanisme de développement de la douleur est simple: l'hyperviolence crée une ischémie, qui perturbe la nutrition et l'apport d'oxygène aux principaux organes et tissus internes. Il y a:

  • insuffisance cardiaque avec syndrome de douleur lancinante derrière le sternum;
  • scoliose avec inconfort rétrosternal douloureux constant;
  • hernie diaphragmatique, se manifestant par une douleur sévère en position horizontale et assise, mais disparaît si la personne est debout;
  • hypertension avec essoufflement, étourdissements, étourdissements, évanouissements;
  • arthralgie de localisation différente avec irradiation au niveau de la poitrine;
  • fracture des côtes avec douleur coupante.

De plus, les gros fumeurs développent des douleurs persistantes accompagnées d'une toux pathologique à la nicotine. Les causes de la douleur thoracique peuvent être associées aux ecchymoses, aux chutes, à la boxe, à la lutte et à l'haltérophilie. Dans tous les cas, la cause de la douleur doit être établie.

Douleur thoracique chez les femmes

La poitrine chez les femmes fait le plus souvent mal exactement au milieu en raison du stress, des émotions et des expériences. De plus, des sensations désagréables peuvent être provoquées par:

  • mastopathie avec irradiation de la douleur dans le sternum;
  • goitre avec chutes de pression et syndrome douloureux intermittent;
  • obésité avec un stress excessif sur la colonne vertébrale;
  • sous-vêtements serrés qui serrent les terminaisons nerveuses;
  • mauvaises habitudes;
  • SPM avec engorgement des glandes mammaires avant la menstruation;
  • gonflement du sein avec sensation de brûlure autour des glandes et douleur reflétée derrière le sternum.

Parfois, il est assez difficile de comprendre pourquoi ça fait mal ici, cela nécessite une consultation obligatoire avec un spécialiste.

Symptômes de douleur thoracique

Pour comprendre ce qui se passe, vous devez associer les causes aux symptômes qui l'accompagnent. Après tout, des conditions peuvent survenir qui nécessitent des soins urgents, ou il peut y avoir uniquement des troubles fonctionnels. Ils se montrent de différentes manières. De ce point de vue, les symptômes doivent être analysés par:

  • type (émoussé ou pointu);
  • caractère (piqûres, coupures, écrasements, brûlures);
  • localisation (droite, gauche, centre);
  • irradiation (sous l'omoplate, l'épaule, la mâchoire);
  • heure d'apparition (jour, nuit);
  • lien avec l'activité physique, la nutrition, le mouvement, la toux;
  • ce qui est arrêté.

Dans le même temps, pour le diagnostic correct, non seulement la symptomatologie est importante, mais aussi une anamnèse soigneusement collectée, une prédisposition héréditaire à l'une ou l'autre pathologie.

La réponse à la question de savoir pourquoi un homme ou une femme a une douleur thoracique ne peut être analysée qu'en analysant les sensations de l'inconfort survenu.

RessentirPathologie
S'il y a une sensation de pression derrière le sternumIl s'agit d'une ischémie myocardique, dont l'essence est une nécrose du muscle cardiaque avec une longue période de récupération: cela se produit avec l'angine de poitrine ou la pré-infarctus
S'il y a un lumbagoC'est à propos de:

  • prolapsus valvulaire mitral ou sténose aortique, ce qui est rare, pas plus de 25% de tous les cas, l'essence est un flux inversé de tissu conjonctif fluide ou une régurgitation valvulaire avec une contractilité myocardique altérée;
  • anévrisme aortique au stade de la formation;
  • névrose du cœur avec cardiomyalgie due à un stress constant, des émotions négatives;
  • VSD;
  • myocardite
Si la poitrine brûle et fait malCela parle de:

  • SUIS-JE;
  • PE (blocage de l'artère pulmonaire);
  • anévrisme aortique au stade de la destruction;
  • insuffisance coronarienne aiguë
S'il y a une douleur lancinante dans le sternumIl:

  • crise d'hypertension;
  • préinfarctus
Si l'inconfort fait malL'essentiel est le résultat de maladies cardiaques lentes ou d'une conséquence de problèmes non cardiaques, cela se produit lorsque:

  • cardiomyopathie d'origines diverses;
  • hypertension de gravité variable;
  • processus tumoraux d'étiologie différente;
  • disques intervertébraux herniés;
  • névralgie intercostale;
  • myosite

La douleur thoracique diffuse est particulièrement dangereuse, ce qui donne une forte sensation de brûlure. Cela indique une pathologie aiguë, nécessite une attention médicale immédiate en milieu hospitalier. La douleur de pression, retrouvée le plus souvent dans la région médiastinale, est fatale en cas d'intensité (comme une pierre a été placée sur la poitrine).

Diagnostique

La nature de la douleur aide à suggérer un diagnostic, mais elle ne peut être confirmée qu'à l'aide d'un minimum clinique spécial prévu pour un patient susceptible de développer une affection aiguë. Il comprend:

  • surveillance du tonus et de la fréquence cardiaque (il est important de ne pas manquer les niveaux critiques de pression artérielle et la tachie ou bradycardie maximale autorisée);
  • ECG - pour évaluer la sécurité du potentiel fonctionnel du cœur et des gros vaisseaux, pour détecter les troubles du rythme cardiaque, signes typiques d'une crise cardiaque;
  • EchoCG - étude de la structure anatomique du cœur et des tissus voisins, visualisation du degré de déficience;

Habituellement, cet examen est suffisant pour confirmer la gravité du processus et pour stabiliser l'état du patient. Ainsi, ils gagnent du temps pour aborder la question de la thérapie à long terme. Dans d'autres cas, ils utilisent en plus:

  • Holter surveillance de la pression et du pouls;
  • IRM thoracique;
  • les tests d'effort d'effort sont effectués avec beaucoup de soin (en cas de doute sur le diagnostic);
  • angiographie coronarienne;
  • tests sanguins - à la discrétion du médecin;
  • radiographie pulmonaire;
  • FGDS;
  • CT de la colonne vertébrale.

Si nécessaire, le patient est référé pour consultation à des spécialistes restreints. Parfois, la cause exacte de l'inconfort ne peut pas être établie, les dommages organiques aux organes internes ne sont pas trouvés, puis ils parlent de cardialgie idiopathique.

Que faire si le sternum fait mal

La cause de la douleur dans la région de la poitrine peut être non seulement une pathologie somatique, mais également un traumatisme. Il s'agit d'une condition très dangereuse qui nécessite une correction rapide, car des dommages aux organes vitaux sont possibles. Après une blessure, vous devez:

  • donner au patient une position assise ou semi-assise;
  • desserrer les vêtements serrés;
  • offrir un maximum de paix;
  • moudre le whisky avec de l'ammoniaque;
  • donner des gouttes sédatives et vasodilatatrices (Corvalol, Motherwort, Valocordin) - cela améliorera le travail du myocarde;
  • avec une douleur intense - quelques comprimés anesthésiques pour éviter les chocs (Ketorol, Ketanov, Analgin);
  • froideur sur la poitrine;
  • si la fracture est visualisée, prévoir une immobilisation;
  • réchauffer la victime;
  • restez à proximité jusqu'à l'arrivée de l'ambulance.

Si la blessure est causée par une blessure, vous devez traiter les tissus environnants avec un antiseptique (miramistine, peroxyde d'hydrogène, iode, vert brillant), appliquer un bandage stérile, froid sur la plaie.

La tactique de traitement de la pathologie somatique est complexe. Le but principal de la thérapie est de soulager la douleur. Pour cela, différents groupes de médicaments sont utilisés en fonction de la cause de la pathologie..

PathologieDrogues
Navires, coeurAttribuer:

  • Préparations de potassium-magnésium (Asparkam, Panangin).
  • Nitrates (nitroglycérine, nitrong).
  • Glycosides cardiaques (célanide, digoxine)

Avec l'angine de poitrine, un comprimé de nitroglycérine sous la langue suffit, si après 5 minutes il n'y a pas de résultat, vous devez appeler une ambulance, car la vie du patient en dépend (AMI).

Système respiratoireAppliquer:

  • Antibactérien (lévofloxacine, amoxiclav, ceftriaxone).
  • Antiviral (Tamiflu, Cycloferon, Arbidol).
  • Anti-inflammatoire (Nurofen, Nise. Ibuprofène).
  • Expectorants (Codelac, Ascoril, Lazolvan)

À l'avenir, un cours d'exercices de respiration est nécessaire.

Système digestifUtilisation:

  • Moyens qui facilitent le passage du bolus alimentaire (Ganaton, Motilium).
  • Antiémétique (Zofran, Lotan, Avomit).
  • Bloqueurs de la pompe à protons pour l'ulcère peptique (Pantoprazole, Omez, Ultera).
  • Si Helicobacter pylori est détecté, un traitement antibiotique (clarithromycine, Flemoxin, métronidazole).
  • Soulagement de la douleur sévère - Maalox, Fosfalugel, Almagel.
  • Des médicaments sont utilisés pour abaisser l'acidité du suc gastrique et restaurer l'intégrité de la muqueuse gastrique (Polysorb, Gelikol, Nolpazu).

Toute la période de traitement nécessite l'exclusion du régime des aliments frits et épicés, des jus de fruits frais, des bonbons.

Colonne vertébraleRecommander:

  • Antiarthralgiques (Diclofénac, Voltaren, Nimésulide).
  • Vitamines B

L'ostéochondrose thoracique implique une série d'exercices spéciaux.

La névralgie intercostale suggère un cours d'injection.

Système nerveuxLa cardionévrose nécessite un régime quotidien particulier, l'élimination des situations stressantes, une diététique à prédominance de vitamines C, A, PP et du groupe B, un massage relaxant, une thérapie à l'aiguille et sous vide, des phytopréparations: aubépine, valériane, montre, véronique, mélilot, origan, millepertuis, fraise, hysope, calendula, ortie.

Avec les douleurs thoraciques, les hommes et les femmes sont également courants, par conséquent, un schéma thérapeutique indicatif pour son soulagement est général.

Quand une ambulance est nécessaire

Il existe un certain nombre de signes-symptômes vérifiés qui sont une raison inconditionnelle d'appeler une ambulance:

  • les sensations thoraciques désagréables ne disparaissent pas en une demi-heure (quel que soit le degré d'intensité) - un signe de pré-infarctus;
  • douleur insupportable derrière le sternum, indifférente à la nitroglycérine;
  • la dyspnée au repos est un signe d'angine de poitrine avec risque de transformation en crise cardiaque;
  • maux de tête avec étourdissements, perte d'orientation dans l'espace;
  • paralysie, parésie visuellement distinguables;
  • la chair de poule en cours d'exécution;
  • asymétrie du visage, perte de contrôle sur les expressions faciales;
  • pré-syncope, l'évanouissement syncope est un signe d'ischémie cérébrale, risque d'accident vasculaire cérébral;
  • inhibition de la parole;
  • déficience auditive, vision;
  • conscience confuse;
  • pâleur de la peau;
  • cyanose du triangle nasolabial.

Tous ces signes ne donnent pas un signal à 100% d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral en développement, mais ils surviennent dans des conditions aiguës dans près de 90% des cas. Cela oblige les personnes proches du patient à agir rapidement et clairement..

Pourquoi s'inquiéter de la douleur thoracique au milieu?

Lorsqu'une personne ressent une douleur dans la poitrine au milieu, cela devrait être le signe qu'une sorte de dysfonctionnement s'est produit dans le corps. La cause de la douleur peut être diverses affections, à la fois totalement inoffensives et très graves. Par exemple, le corps est surmené, fatigué et le fait savoir avec un signal aussi désagréable. Ou il a subi une maladie grave et signale que la personne doit prêter attention au problème. Une personne qui n'a pas de formation médicale ne sera pas en mesure d'identifier et d'éliminer les causes de la maladie. Par conséquent, dès les premiers symptômes de la maladie, vous devez consulter un médecin qui procédera à l'examen nécessaire et identifiera la cause d'une mauvaise santé..

Causes de la maladie et symptômes qui l'accompagnent

Les spécialistes appellent la douleur au sternum dans la thoracalgie moyenne. Les facteurs de cette maladie sont nombreux. Le corps souffrant d'inconfort dans la poitrine peut signaler la présence possible des problèmes suivants dans les systèmes vasculaire et cardiaque:

  1. angine de poitrine - une maladie dans laquelle il y a un blocage des vaisseaux sanguins alimentant le cœur (une personne ressent un manque d'oxygène, la poitrine, les bras et le dos commencent à faire mal);
  2. myocardite - une maladie associée à des lésions du muscle cardiaque (une personne peut avoir de la fièvre, une insuffisance respiratoire);
  3. infarctus du myocarde - une maladie dans laquelle le flux sanguin vers le cœur s'arrête (une personne ressent une douleur brûlante);
  4. maladie cardiaque mitrale - une pathologie dans laquelle la valve cardiaque ne peut pas se fermer jusqu'à la fin (se manifeste par de terribles douleurs principalement dans la partie centrale de la poitrine, mais elle peut également apparaître à gauche);
  5. péricardite - un processus inflammatoire de la membrane cardiaque (des douleurs compressives sont ressenties dans la poitrine, aggravées en mangeant et en se couchant);
  6. l'athérosclérose des vaisseaux coronaires - une maladie dans laquelle les plaques de cholestérol obstruent les artères (avec rupture d'un vaisseau sanguin, une personne ressent une douleur difficile à supporter).

Lorsqu'il y a une douleur au milieu du sternum, cela peut être le signe de problèmes respiratoires. Le corps avertit de la présence possible des problèmes suivants:

  • pneumonie - une forte toux, une augmentation de la température corporelle s'ajoute à la douleur dans la poitrine;
  • le pneumothorax est une maladie qui indique que l'intégrité des poumons est altérée et que de l'air est libéré par la poitrine (la personne ressent une douleur insupportable);
  • pleurésie - inflammation de la membrane muqueuse du poumon (accompagnée d'une douleur intense lorsqu'une personne inhale ou expire de l'air);
  • asthme - l'inconfort est localisé dans la partie centrale du sternum et près de la trachée.

Une douleur au milieu de la poitrine peut également signaler des problèmes dans le système digestif. Principalement:

  1. pancréatite - la douleur augmente en position couchée et en se penchant en avant;
  2. ulcère d'estomac - les fumeurs et les buveurs sont plus sensibles à cette maladie;
  3. maladie des voies biliaires - les sensations douloureuses s'intensifient après avoir mangé des aliments gras.

Les causes de sensations désagréables dans la partie centrale de la poitrine peuvent également être le stress, un mode de vie passif, un traumatisme, une névralgie, une pathologie congénitale de la colonne vertébrale et autres..

Complications lorsque l'on ne prête pas attention au problème en temps opportun

Dès que vous ressentez une douleur dans le sternum au milieu, essayez de consulter un médecin dès que possible et parlez de votre maladie. Peut-être était-ce dû au surmenage ou aux soucis, au stress. Cependant, il vaut mieux ne pas plaisanter avec la santé, car il vaut mieux éradiquer le problème dans l'œuf que d'en subir les conséquences plus tard. Même une sensation douloureuse ponctuelle est déjà un signal qu'un certain type de dysfonctionnement s'est produit dans le corps..

Si une gêne sous forme de douleur dans la partie centrale de la poitrine dérange constamment, c'est la preuve d'une maladie grave et dangereuse. La persistance de la douleur, contrairement à ses manifestations ponctuelles, peut indiquer, par exemple, une dissection aortique ou la présence de maladies oncologiques. Un traitement opportun des symptômes et des signes d'un problème aidera à éviter un certain nombre de conséquences graves..
Une attention intempestive au problème peut menacer le fait que dans le contexte de sensations douloureuses dans la partie centrale de la poitrine chez une personne:

  • le pouls commence à ralentir ou à s'accélérer;
  • il y a une distorsion des traits du visage;
  • il y a un affaiblissement des bras et des jambes;
  • la pression artérielle commence à sauter et à baisser;
  • essoufflement.

Si cela fait mal au milieu du sternum et que les symptômes énumérés ci-dessus sont observés, vous devez immédiatement appeler une ambulance pour une hospitalisation ultérieure. De tels symptômes indiquent que la personne n'a pas prêté attention aux signaux du corps et que la maladie est maintenant devenue critique..

En fonction des symptômes accompagnant la douleur thoracique et des résultats de l'examen, le médecin prescrit les médicaments nécessaires au patient (analgésiques, fibrines, chondroprotecteurs, anticoagulants, antiacides, bêtabloquants, antibactériens).

Pourquoi pique-t-il dans la poitrine au milieu lors de l'inhalation

Des picotements dans la poitrine indiquent un développement possible du processus pathologique. Étant donné que l'inconfort est le résultat d'un grand nombre de raisons, il est important de poser un diagnostic fiable. Sur la base des résultats, le médecin pourra choisir le traitement le plus efficace.

Causes et symptômes

Une douleur piquante dans la poitrine se développe en raison de l'influence de nombreux facteurs. Pour faciliter le diagnostic et le traitement, ils sont divisés en plusieurs groupes, qui comprennent:

  • Pathologie du système cardiovasculaire.
  • maladies du système respiratoire.
  • Changements dans les structures du système musculo-squelettique.
  • Pathologie mammaire chez la femme.
  • Problèmes du système digestif affectant principalement le tractus gastro-intestinal supérieur.
  • Raisons physiologiques et psychologiques.

Chaque groupe de causes de picotements dans la poitrine présente des différences de traitement dramatiques.

Pathologie du système cardiovasculaire

Les maladies affectant le cœur et les vaisseaux sanguins entraînent une gêne et peuvent entraîner de graves complications et des conséquences néfastes sur la santé.

  • Cardiopathie ischémique avec angine de poitrine - lorsque la circulation sanguine se détériore, un inconfort apparaît dans le cœur sous la forme d'une douleur pressante, de picotements, qui peuvent augmenter dans un contexte de stress physique et émotionnel. S'allonger réduit l'inconfort.
  • L'infarctus du myocarde est la mort d'une partie du muscle cardiaque due à un arrêt complet à court terme de la circulation sanguine. En même temps, ça pique très fort, commence à "couper", il y a une attaque de peur de la mort, une sensation de manque d'air.

Une origine cardiaque de picotements peut être indiquée par un changement d'hémodynamique, qui s'accompagne d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque. Les problèmes cardiaques sont déclenchés par le tabagisme et l'alcool.

maladies du système respiratoire

Les organes du système respiratoire remplissent la fonction d'échange gazeux entre l'air ambiant et le sang. En même temps, l'oxygène pénètre dans le corps et le dioxyde de carbone est libéré. La sensation de picotement dans le sternum chez l'homme et la femme est souvent causée par le développement de pathologies qui affectent les poumons ou les voies respiratoires:

  • La pneumonie est une inflammation des poumons d'origine infectieuse. La sensation de picotement a une localisation différente. Cela peut apparaître ou s'intensifier avec un soupir.
  • La pleurésie est une inflammation de la plèvre, qui est un «sac» de tissu conjonctif qui recouvre les poumons. S'accompagne de picotements, «comme une aiguille», et de douleurs à l'avant, à l'arrière, en haut, en bas, à gauche ou à droite.
  • Bronchite - les changements sont localisés dans la membrane muqueuse des voies respiratoires inférieures, ce qui est souvent provoqué par un rhume.Par conséquent, en même temps, la gorge fait mal. Il peut également y avoir une toux sèche ou humide qui perturbe le sommeil.
  • Trachéite - le processus inflammatoire est localisé dans les voies respiratoires supérieures et provoque une gêne principalement lors de l'expiration. Souvent associé à une bronchite.
  • La tuberculose est une infection spécifique qui a une évolution chronique. Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, la destruction du tissu pulmonaire se produit avec la formation de cavités où s'accumulent des masses caséeuses. La pathologie s'accompagne d'une toux prolongée, d'une hémoptysie, il est difficile pour une personne de respirer. L'implication d'un gros vaisseau dans le processus pathologique s'accompagne d'une hémorragie pulmonaire.

Une cause possible de picotements, associée à la pathologie du système respiratoire, est indiquée par la toux, la production d'expectorations, l'essoufflement. On note l'apparition ou l'augmentation de l'inconfort lors de l'inspiration ou de l'expiration profonde.

Modifications du système musculo-squelettique

Les processus pathologiques, les modifications du rapport anatomique des structures du système musculo-squelettique dans la région de la poitrine conduisent souvent au fait qu'il peut picoter au centre de la poitrine, au-dessus ou en dessous, ainsi que sur la surface latérale:

    L'ostéochondrose est une pathologie dégénérative-dystrophique qui affecte les structures cartilagineuses et les articulations de la colonne vertébrale. Elle s'accompagne souvent d'un piégeage des fibres nerveuses sensorielles des racines spinales, car elles sont localisées près de la sortie du canal faîtier. Il y a des sensations douloureuses et sourdes de la localisation correspondante, qui peuvent "tirer", céder dans le dos, l'omoplate, le bras. Les picotements sont souvent accompagnés d'un engourdissement cutané et d'une diminution de la force musculaire du côté de la racine étranglée.

La principale caractéristique clinique des lésions des structures du système musculo-squelettique au niveau de la poitrine est l'apparition ou l'intensification de l'inconfort lors de la contraction des muscles striés.

Pathologie mammaire

Chez la femme, il poignarde souvent au milieu du sternum en raison du développement de divers processus pathologiques dans la glande mammaire gauche ou droite. Ceux-ci incluent diverses formes de mastopathie, de kyste, de néoplasme malin. Dans le même temps, la taille des seins change, une asymétrie se développe. À la palpation, il y a un sceau à l'intérieur de la poitrine, une augmentation des ganglions lymphatiques intramammaires et axillaires. Certaines maladies s'accompagnent d'un écoulement pathologique de la poitrine. Les picotements et la douleur sont souvent associés au cycle menstruel. Ils s'aggravent avant la menstruation..

Pathologie du système digestif

L'apparition d'inconfort à l'intérieur de la poitrine est souvent associée à des maladies du tube digestif supérieur.

  • Oesophagite - inflammation de l'œsophage dans laquelle l'inconfort augmente la déglutition.
  • Gastrite - une lésion inflammatoire de la muqueuse gastrique.
  • Ulcère peptique - une violation de l'intégrité de la paroi de l'estomac ou du duodénum, ​​qui se produit dans un contexte d'acidité accrue.
  • La maladie de reflux est une lésion de l'œsophage associée au reflux du contenu gastrique. L'irritation de la membrane muqueuse entraîne une sensation de brûlure.
  • Colique hépatique - une manifestation de la maladie des calculs biliaires, accompagnée d'une douleur intense dans le bas de la poitrine à droite.

Avec la pathologie du système digestif, pique entre la poitrine au milieu, principalement après avoir mangé ou à jeun. Souvent, l'estomac fait mal en même temps et d'autres symptômes apparaissent: éructations, "boule" dans la gorge, vomissements périodiques, perte d'appétit, apparition de plaque blanche sur la langue.

Raisons physiologiques et psychologiques

Les sensations de picotements sont normales chez la femme enceinte. En fin de grossesse, en raison de l'élargissement de l'utérus, les organes internes sont déplacés, ce qui peut provoquer une gêne. Après la naissance du bébé, l'inconfort devrait disparaître tout seul. Pour réduire l'inconfort, vous pouvez faire un entraînement spécial après avoir consulté un médecin..

Chez les personnes impressionnables et émotionnelles, les caractéristiques de l'état fonctionnel du système nerveux conduisent souvent à des piqures au milieu de la poitrine pendant un certain temps. Sujet à des picotements psychologiques chez les filles, les adolescents sans distinction de sexe, les jeunes hommes.

Diagnostic et traitement

Pour déterminer de manière fiable la cause de l'inconfort, vous devez subir un examen. Afin de visualiser les changements, vous pouvez faire une radiographie, une échographie, une imagerie par résonance magnétique ou calculée.

Le médecin doit traiter l'inconfort après avoir reçu les résultats du diagnostic. Pour réduire la douleur, vous devez prendre différents médicaments ou préparations à base de plantes, dont le choix dépend de la cause du processus pathologique. Des médicaments cardiaques, anti-inflammatoires, des antibiotiques, des expectorants, des antiacides sont utilisés. Avec des changements prononcés associés à la pathologie du système musculo-squelettique, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Qu'est-ce que c'est quand il poignarde dans la poitrine à droite, à gauche ou au milieu, et pourquoi il y a de la douleur lors de l'inhalation?

Toute douleur thoracique devrait être une raison de consulter un médecin. Cela peut être de nature et d'intensité différentes. Les sensations de picotements se distinguent par leur impulsivité..

Lorsque des coups de couteau à droite dans la poitrine avec localisation dans différentes zones, cela peut indiquer le développement de maladies graves. Il existe de nombreuses raisons de picotements et il vaut la peine de les comprendre plus en détail..

Qu'est-ce que c'est quand ça poignarde dans la poitrine?

Lors de coups de couteau dans la poitrine, c'est un signal indiquant un problème de santé. Une sensation de picotement peut être causée par un nerf pincé ou un infarctus du myocarde. Lorsque ce type de malaise se produit dans la région de la poitrine, il vaut la peine d'évaluer sa gravité.

Sur la droite

Lorsqu'il poignarde sur le côté droit de la poitrine, il n'est pas si facile d'identifier immédiatement le diagnostic. Souvent, des symptômes supplémentaires apparaissent, tels qu'une pression accrue, et des crises d'asthme se produisent. Parfois, un engourdissement se produit.

La maladie de la colonne vertébrale est l'une des causes les plus courantes de picotements à droite. Un coup de couteau dans le côté droit de la poitrine en cas de névralgie intercostale, d'ostéochondrose ou d'ostéophyte costo-vertébrale.

Beaucoup de gens se demandent quand il poignarde à droite dans la poitrine, qu'est-ce que c'est? Il y a des organes importants dans cette zone du corps. Par conséquent, il est important de reconnaître la maladie à temps. Les raisons courantes pour lesquelles les piqûres à droite dans la poitrine comprennent:

  1. Blessure due à une activité physique vigoureuse. En l'absence de préparation du corps aux charges lourdes, une augmentation significative de leur volume entraînera un étirement des muscles de la poitrine. En conséquence, l'inconfort et la douleur sont ressentis dans cette zone..
  2. La douleur dans la poitrine à droite, les coutures, provient d'une fracture des côtes. La sensation de picotement est vive. Si vous commencez à tousser ou à presser la zone, la douleur s'aggrave..
  3. Les ecchymoses provoquent souvent une douleur lancinante du côté droit. La présence d'une ecchymose aide à reconnaître cette cause..
  4. Pathologie respiratoire. La pneumonie peut provoquer un inconfort similaire, complétant l'état général par de la fièvre, de la toux. La pleurésie peut déclencher des picotements à droite.
  5. Pique constamment ou périodiquement la poitrine droite en raison de maladies du tube digestif. Brûlures d'estomac, stagnation alimentaire, cholécystite chronique provoquent des picotements à droite.

Certaines des raisons énumérées peuvent être éliminées par vous-même, par exemple en modifiant le programme d'entraînement, en normalisant la quantité d'activité physique.

Sur le côté gauche

Si des points de suture dans le côté gauche de la poitrine, il est recommandé de consulter un médecin. La maladie ischémique peut provoquer un tel malaise sous la forme d'une douleur lancinante. Le muscle cardiaque a besoin d'oxygène, avec un manque dont les récepteurs de la douleur commencent à irriter.

Parfois, la douleur est donnée à l'omoplate gauche. Est un symptôme indiquant que la pathologie cardiaque a commencé à se développer.

Beaucoup, quand il y a une sensation de picotement dans le côté gauche de la poitrine, commencent à s'inquiéter plus qu'avec des sensations similaires à droite. Tout cela à cause de la projection cardiaque dans cette zone. Une sensation de picotement du côté gauche est souvent une douleur cardiaque irradiante..

Parmi les raisons pour lesquelles il poignarde dans la poitrine à gauche, il convient de noter:

  • attaques d'angine de poitrine, se manifestant précisément par des sensations douloureuses du côté gauche;
  • péricardite;
  • myocardite;
  • cardite rhumatismale;
  • tumeur ou lésion tuberculeuse de la bronche gauche.

Le diagnostic exact peut être découvert en passant l'examen.

Au milieu

Points de suture entre la poitrine au milieu, souvent dus à des pathologies associées au cœur. Les maladies les plus courantes à l'origine de ce symptôme sont:

  • angine de poitrine;
  • infarctus du myocarde;
  • anévrisme aortique.

L'angine de poitrine est l'un des premiers signaux indiquant des problèmes de circulation coronarienne. La douleur se manifeste non seulement au milieu, mais peut être donnée à l'épaule, au bras gauche, sous l'omoplate. L'attaque apparaît soudainement, à cause de laquelle le patient se fige littéralement sur place. La douleur varie en intensité, de sévère à subtile, plus comme un inconfort. En plus des picotements, il peut y avoir une sensation de brûlure, une sensation de pression sur la poitrine.

Points de suture au milieu de la poitrine, souvent dus à un infarctus du myocarde. Une crise de douleur peut être unique et prolongée ou se produire plusieurs fois, augmentant à chaque fois en intensité. L'une des différences entre l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine est la nature de la douleur. Ils durent plus longtemps et sont plus intenses. Parmi les symptômes d'accompagnement, il convient de noter:

  • l'apparition d'un essoufflement ou d'une crise d'étouffement;
  • nausée et vomissements;
  • augmentation de la transpiration;
  • mal de crâne;
  • rythme cardiaque augmenté.

Beaucoup moins souvent, il y a faiblesse, fièvre et étourdissements. La douleur dans l'infarctus du myocarde est caractérisée par une augmentation constante. Il est difficile pour le patient de le tolérer. S'il y a une rupture myocardique à débit lent, une «douleur de poignard» peut survenir.

La formation d'un anévrisme aortique interfère avec la circulation sanguine normale. Avec cette maladie, des douleurs peuvent irradier dans le dos et le cou. Les sensations douloureuses sont fortes et durent de plusieurs heures à quelques jours. Les symptômes suivants peuvent également apparaître:

  1. Essoufflement. Peut être accompagné d'une respiration sifflante bruyante. L'inhalation est difficile.
  2. Difficulté à avaler.
  3. Douleur pressante dans l'estomac. Peut être accompagné de brûlures d'estomac, de vomissements.

Lors de l'inhalation

Points de suture dans la poitrine lors de l'inhalation, si le volume standard d'activité physique est dépassé, en marchant. Une douleur de cette nature peut être provoquée par divers facteurs..

Lorsque vous prenez une profonde inspiration, des sensations de picotements peuvent être données à n'importe quelle zone de la poitrine, y compris la région droite, gauche et au milieu..

Une telle douleur est généralement complétée par plusieurs autres signes:

  • difficulté à respirer;
  • la température monte;
  • essoufflement, sensation de faiblesse;
  • toux.

Parmi les raisons les plus probables pour lesquelles la poitrine pique lors de l'entrée, il convient de noter:

  1. Pathologie du système cardiovasculaire. Puis pique à gauche dans la poitrine lors de l'inhalation. Avec de tels indicateurs, un diagnostic courant est l'angine de poitrine, qui est apparue dans le contexte d'une maladie ischémique. L'impulsion de l'apparition de la maladie est une activité physique excessive, une surcharge et un stress..
  2. Pathologie associée au système respiratoire. En prenant une forte respiration, le patient, en plus des picotements, peut ressentir une faiblesse, un essoufflement apparaîtra et des épisodes de toux sévère commenceront. Il y aura une sensation d'essoufflement. Une douleur de nature lancinante avec une localisation au milieu peut parler de tout problème bronchopulmonaire.

Pourquoi une douleur lancinante sous la poitrine?

La douleur apparaît dans la zone sous le sein en raison de maladies des poumons, du cœur, des intestins, du système musculo-squelettique. Par conséquent, il est important de trouver la cause de la sensation de picotement et de commencer le traitement à temps..

Sur le côté droit

Lorsque pique à droite sous la cage thoracique, divers facteurs peuvent la provoquer. Les maladies les plus courantes doivent être notées:

  • maladies de la colonne vertébrale;
  • maladies respiratoires;
  • maladies du foie et du système biliaire;
  • névralgie intercostale;
  • traumatisme à la poitrine.

Les raisons énumérées peuvent provoquer des douleurs à droite sous le sein. Le médecin fera le diagnostic final après l'examen.

Côté gauche

Lorsque vous poignarde le côté gauche sous la cage thoracique, vous devez rapidement trouver la cause. Les plus courantes sont les maladies du cœur, de la rate, de l'estomac ou des poumons. Une douleur intense indique parfois un cancer. Par conséquent, vous devez consulter rapidement un médecin. Le côté gauche peut faire mal pour les raisons suivantes:

  1. Maladies des voies respiratoires et des poumons. Il peut y avoir une pneumonie, ainsi qu'une pleurésie du côté gauche.
  2. Maladies de la rate ou du pancréas. L'apparition et l'élargissement d'un kyste, une lésion de la rate, le blocage de gros vaisseaux.
  3. Chez les personnes âgées, il poignarde souvent sous la poitrine à gauche en raison d'une ostéochondrose, d'une névralgie ou d'une colite.

Avec la colite, une douleur lancinante peut survenir dans la région de la poitrine. Cependant, d'autres symptômes tels que douleurs abdominales de haute intensité, diarrhée, fièvre, faiblesse seront présents..

La douleur cardiaque diffère en ce qu'elle ne diminue pas après la prise d'analgésiques, elle survient soudainement, son intensité augmente constamment. De plus, lorsque la position du corps change, la force de la douleur ne change pas. Dans d'autres cas, en particulier avec l'ostéochondrose, la douleur peut s'atténuer et après un certain temps se manifester dans une autre zone, les analgésiques aident à améliorer la condition, tandis que les médicaments pour le cœur ne fonctionnent pas. Souvent, l'intensité de la douleur change avec un changement de position du corps.

Vidéo utile

Pour plus d'informations sur les causes des douleurs thoraciques, consultez la vidéo suivante:

Que faire en cas de poignard dans la poitrine

Une douleur dans la poitrine indique que la pathologie se développe dans le corps. La douleur peut être lancinante, douloureuse, vive ou sourde. En outre, l'endroit où se trouve la douleur affecte la cause de la manifestation de la pathologie. Cela peut être à droite ou à gauche.

Dans cet article, nous vous dirons pour quelles raisons des douleurs thoraciques peuvent survenir, dans quels cas vous devez consulter d'urgence un médecin.

Les raisons

Pour quelles raisons poignarde à gauche ou à droite dans la poitrine chez une personne?

Il peut y avoir de nombreuses raisons au développement de symptômes de douleur, car tous les systèmes du corps sont interconnectés les uns avec les autres. Au stade initial, de nombreux patients n'attachent pas beaucoup d'importance aux signes de pathologie, il semble que le symptôme soit apparu complètement spontanément et n'entraîne aucune conséquence.

Maladies possibles

Des sensations douloureuses dans la région de la poitrine peuvent indiquer le développement de certaines pathologies.

Cardiopathie:

  • maladie coronarienne (p.ex., angine de poitrine),
  • infarctus aigu du myocarde,
  • péricardite,
  • myocardite,
  • prolapsus de la valve mitrale.

Maladies respiratoires:

  • pleurésie,
  • pneumonie,
  • bronchite,
  • trachéite,
  • cancer des poumons,
  • tuberculose pulmonaire.

Maladies du tractus gastro-intestinal:

  • ulcère de l'estomac,
  • reflux gastro-œsophagien,
  • hernie hiatale.

En outre, une telle douleur dans la poitrine peut indiquer une ostéochondrose, une névralgie intercostale, un zona, un VSD.

Autres raisons

Il existe d'autres facteurs qui affectent la survenue d'une gêne thoracique. Souvent, une augmentation du taux de cholestérol entraîne le développement d'une pathologie, puis des symptômes tels que des brûlures d'estomac apparaissent. Elle est provoquée par le fait que les organes du tube digestif ne sont pas capables de faire face au traitement des aliments..

Comment traiter l'ostéochondrose pendant la grossesse?

Symptômes typiques

Les symptômes dépendent de la maladie et de la gravité de son développement. Chaque personne est caractérisée par des signes individuels de pathologie. Cependant, il existe des troubles généraux qui indiquent un trouble spécifique..

Avec une crise cardiaque, en plus des coups de couteau dans la poitrine à gauche lors de l'inhalation, des douleurs surviennent dans le membre supérieur, le dos et l'épaule. Vous pouvez également ressentir des nausées, un essoufflement et une transpiration accrue..

En cas de problèmes avec le système respiratoire, une personne présente des symptômes caractéristiques d'un rhume: faiblesse, maux de tête, fièvre, toux. Avec le développement de l'oncologie, une expectoration se produit, qui s'accompagne d'un écoulement sanguin..

Lorsqu'il poignarde au milieu du sternum, c'est un signe clair d'anévrisme de l'aorte, d'infarctus du myocarde et d'angine de poitrine. Les symptômes indiquent qu'il existe de graves problèmes de circulation coronarienne..

Les sensations de douleur peuvent se manifester non seulement dans la poitrine, mais également s'étendre à la région de l'épaule, sous l'omoplate et également au membre gauche. La durée des symptômes peut aller de quelques secondes à plusieurs jours, selon le degré de développement de la pathologie.

Diagnostique

Il est impossible d'identifier vous-même la cause du syndrome de douleur thoracique, c'est pourquoi vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Afin de déterminer le facteur de formation de signes désagréables, vous devez consulter un médecin. Il attribue un certain nombre de tests diagnostiques qui aident à identifier le tableau clinique de la maladie..

Apprenez à traiter la chondrose intercostale.

Pour que le médecin fasse une histoire correcte, le patient doit parler de tous les symptômes qui le dérangent. De plus, le médecin palpe la zone de l'emplacement et la cavité abdominale pour exclure les problèmes du tractus gastro-intestinal..

Les procédures de diagnostic suivantes peuvent être attribuées au patient:

  • Ultrason,
  • examen des voies respiratoires,
  • IRM,
  • mesure du pouls et de la pression artérielle,
  • électrocardiogramme,
  • radiographie.

En outre, un test sanguin et urinaire est effectué pour identifier les processus inflammatoires.

Quand voir un médecin

Les douleurs thoraciques surviennent pour diverses raisons, de sorte que les symptômes ne doivent pas être laissés sans une attention appropriée. Il est nécessaire de consulter un médecin immédiatement après l'apparition de l'inconfort..

Dans le cas où un patient ne consulte pas un médecin pendant une longue période, la santé se détériore. En conséquence, le traitement peut durer assez longtemps..

Traitement

Les méthodes de traitement dépendent de la maladie diagnostiquée. Il est à noter que les patients âgés de 45 ans et plus sont toujours hospitalisés pour un examen plus approfondi. Pendant cette période, des changements structurels se produisent dans le corps, le travail du muscle cardiaque est gravement perturbé..

Le principe du traitement des douleurs thoraciques se résume au fait qu'il faut d'abord éliminer les symptômes, puis la cause même du développement de la pathologie. Les thérapies sont des médicaments ou une chirurgie. Les opérations sont le plus souvent effectuées lorsque le patient est admis à l'hôpital dans un état extrêmement grave..

En savoir plus sur le traitement de l'ostéochondrose cervicale et du VSD.

Ce qui n'est pas recommandé

Les médecins déconseillent fortement de commencer le traitement à domicile. Sans un diagnostic approfondi, il est impossible de déterminer la cause exacte. Après tout, la douleur thoracique n'est qu'un signe. La douleur ne disparaîtra pas tant que la cause du développement de la maladie ne sera pas éliminée.

Lorsqu'il poignarde dans la poitrine, il n'est pas recommandé d'exposer le corps à un effort physique, car le muscle cardiaque subit à ce moment une tension sévère.

Conclusion

Vous devez être extrêmement méfiant de la douleur qui se développe dans la partie centrale de la poitrine. Puisque c'est sur cette base que le problème du système cardiovasculaire est déterminé. Dans une telle situation, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Tout retard peut coûter la vie à une personne.

Vous devez surveiller attentivement votre santé. Les médecins recommandent de subir un examen médical tous les six mois afin que la maladie puisse être détectée à un stade précoce. Cela augmentera considérablement les chances de guérison..

Qu'est-ce qui peut causer une douleur au sternum moyen?

La douleur dans le sternum au milieu est un signal indiquant l'apparition de certains problèmes dans le corps. Parfois, cela indique un surmenage banal, mais plus souvent sur l'origine d'un processus pathologique. Si, en même temps, la douleur irradie vers le dos entre les omoplates, il est difficile pour une personne de gérer de manière indépendante la nature de l'inconfort étrange afin de comprendre les mesures à prendre.

Les raisons

Le syndrome de la douleur irradiante entraîne certaines difficultés de diagnostic. La défaite de divers organes du système biologique s'accompagne de diverses intensités, mais des sensations désagréables du même type au lieu de localisation.

Les causes les plus courantes de douleur thoracique comprennent:

    pathologie de la colonne thoracique; blessures traumatiques à la poitrine; maladies du système cardiovasculaire; lésions du système digestif; maladies du système bronchopulmonaire.

Le corps réagit avec des symptômes similaires à divers problèmes, grâce au système nerveux. Tout organe impliqué dans un état pathologique transmet un signal de déviation au cerveau. Le «poste de commandement» réagit à cela par une impulsion de douleur se propageant le long des voies nerveuses. Dans le sternum, l'itinéraire bifurque, envoyant des messages d'avertissement dans différentes directions. Dans certains cas, des nuances de douleur peuvent être utilisées pour identifier les provocateurs d'inconfort..

Symptômes de modifications pathologiques du système musculo-squelettique

L'ostéochondrose de la région thoracique est un complexe de troubles dégénératifs-dystrophiques dans les disques intervertébraux. Un symptôme frappant est une douleur dans la région de la poitrine, aggravée par le mouvement, la tentative de respirer profondément, la toux, les éternuements. Un engourdissement est ressenti dans les membres, le cou, les épaules. La compression des terminaisons nerveuses entraîne une augmentation des symptômes autonomes - maux de tête, étourdissements, sensation de manque d'oxygène.

La scoliose est une courbure stable de la colonne vertébrale autour de son axe. Le renforcement des courbures physiologiques implique les organes internes dans le processus pathologique, en modifiant leur taille et leur emplacement. Parmi les manifestations cliniques figurent des douleurs dans la région de la poitrine, qui sont similaires aux problèmes cardiaques et aux maladies respiratoires.

Les blessures traumatiques combinent dans un même groupe différents types de blessures mécaniques affectant la base du châssis de la poitrine et les organes situés derrière. Si seuls les os sont affectés, le symptôme de douleur est localisé sur le site de la blessure, un œdème des tissus mous et un hématome s'y forment également. Le sternum fait mal lorsqu'il est pressé et l'activité physique.

Les ecchymoses, la compression, la commotion cérébrale des organes internes s'accompagnent d'une conscience altérée, d'un pouls rapide et affaibli, d'une baisse de la pression artérielle, d'un gonflement et d'une décoloration bleue du haut du corps dans la zone du décolleté. Lors de l'inhalation, il est difficile de respirer, les membres se refroidissent, une perte d'audition et de vision à court terme est enregistrée.

Problèmes avec le système cardiovasculaire

L'angine de poitrine survient à la suite de la formation de plaques athéroscléreuses dans les artères coronaires, qui bloquent la lumière des vaisseaux sanguins. La maladie est communément appelée «angine de poitrine» en raison de la sensation d'imitation de la présence d'un corps étranger au milieu du sternum, comme si quelque chose était coincé. Une pression et une sensation de brûlure du centre de la poitrine irradient vers l'épaule, l'omoplate, le cou du côté gauche. Une caractéristique de l'angine de poitrine est une réaction positive à l'action de la nitroglycérine.

L'infarctus du myocarde se développe de la même manière que l'angine de poitrine. Seulement dans ce cas, il y a un blocage complet du vaisseau alimentant le cœur en sang. Les cellules de l'organe coupées de la nourriture commencent à mourir progressivement. Le premier symptôme d'une crise cardiaque est une douleur de compression sévère au milieu du sternum qui peut apparaître, même au repos. Puis le syndrome de douleur intense se propage à l'épaule gauche, au cou, à la clavicule, à la zone située entre les omoplates et à la mâchoire inférieure.

Lors d'une attaque, les patients ont été notés:

    assombrissement des yeux; sueurs froides; confusion de conscience; un sentiment inexplicable de peur; tachycardie; pâleur de la peau, bleuissement des lèvres; respiration difficile.

Douleur avec inflammation du système respiratoire

La pleurésie est une inflammation de la membrane séreuse qui recouvre les poumons. Les principales manifestations sont des douleurs au sternum et de la toux, qui ne soulagent pas la sensation d'oppression dans la poitrine et l'essoufflement. La pleurésie sèche est caractérisée par des sensations de douleur lancinantes, aggravées par le mouvement et la respiration, s'affaiblissant en position couchée sur le côté douloureux. La maladie sous forme exsudative s'accompagne d'une accumulation d'exsudat dans la cavité pleurale, ce qui rend la respiration douloureuse. Dans la partie affectée de la poitrine pendant la respiration, un souffle pleural est indiqué. La faiblesse augmente, la transpiration augmente, la température fébrile atteint des valeurs critiques.

La pneumonie et la bronchite présentent des symptômes similaires. En raison du liquide pathologique accumulé, la respiration devient difficile, une toux douloureuse apparaît. Une expiration forcée par la bouche entraîne une surcharge des voies respiratoires et des tissus musculaires. Par conséquent, les douleurs provenant de la poitrine sont données à l'espace interscapulaire.

Les processus inflammatoires dans les parties inférieures des poumons et leurs membranes pleurales provoquent l'innervation du nerf phrénique. Cela explique ce qui peut faire mal au diaphragme lorsque vous inspirez..

Maladies internes

Les problèmes de foie et des voies biliaires (pancréatite, cholécystite) sont détectés par une douleur sourde en forme d'onde sur le côté droit de la poitrine, qui irradie vers le dos entre les omoplates. La sensation désagréable est pire après avoir mangé, en particulier les aliments gras ou frits. La plaque apparaît sur la langue, l'amertume se fait sentir dans la bouche.

La dyskinésie de l'œsophage est une violation du mouvement des aliments semi-liquides et riches en fibres du pharynx vers l'estomac. Les signes caractéristiques de la maladie sont une douleur pressante dans le sternum au milieu, se propageant sur la surface de la poitrine, dans le diaphragme, les épaules, une sensation de boule dans la gorge. Le syndrome douloureux est arrêté avec une gorgée d'eau. Souvent, l'attaque se termine par une régurgitation du contenu de l'estomac.

Demander des soins médicaux

Vous ne pouvez pas interpréter indépendamment les signaux du syndrome de la douleur ou les ignorer. Une attention médicale professionnelle sera nécessaire pour déterminer la cause exacte. Nous vous dirons qui contacter lorsque vous trouverez certains signes.

  1. Maladies de la colonne vertébrale - neurologue, chiropraticien, vertébrologue, traumatologue.
  2. Maladies du système respiratoire - thérapeute, pneumologue.
  3. Problèmes cardiovasculaires - cardiologue.
  4. Maladies gastro-intestinales - gastro-entérologue, endoscopiste.

La douleur dans le sternum au milieu est l'un de ces cas où un retard peut entraîner des conséquences irréversibles.