Dilatation ventriculaire gauche

Dernière mise à jour de l'article: avril 2019

La dilatation ventriculaire gauche est une condition dans laquelle l'une des cavités du cœur, le ventricule gauche, se dilate ou s'étire (se dilate).

Causes d'occurrence

Il y a plusieurs raisons au développement de cette condition, mais elles peuvent être conditionnellement divisées en deux groupes. Le premier est associé à des modifications du myocarde du ventricule gauche lui-même, et le second est associé au fait qu'un ventricule gauche sain et normal est surchargé, mais tout d'abord.

Surcharge ventriculaire gauche

Le ventricule gauche est une chambre qui diminue et augmente de volume, assurant la fonction de pompage du cœur.

Cette chambre prélève le sang de l'oreillette gauche et le pompe dans l'aorte, la plus grande artère du corps, à partir de laquelle le sang est redistribué à tous les organes..

Si l'aorte ou (plus souvent) la valve aortique est rétrécie, le ventricule gauche subit une surcharge et commence à s'étirer, à se dilater. Une situation similaire se produit avec certaines malformations cardiaques dans lesquelles trop de sang pénètre dans le ventricule gauche..

Parmi les défauts conduisant à une dilatation du ventricule gauche, le plus fréquent est la sténose aortique..

Conditions pathologiques dans les parois (myocarde) du ventricule gauche

La dilatation du ventricule gauche peut se produire sans aucune raison, auquel cas cette condition est appelée cardiomyopathie dilatée. Un tel diagnostic n'est valable que si d'autres causes de dilatation sont exclues, elles seront discutées plus en détail.

Les autres causes de dilatation sont: inflammation cardiaque différée - myocardite; ischémie cardiaque; maladie hypertonique. Avec ces maladies, la paroi du ventricule gauche s'affaiblit, perd son élasticité et, par conséquent, commence à s'étirer.

Comment diagnostiquer la dilatation ventriculaire gauche?

Les plaintes ne sont pas des critères diagnostiques, car avec une légère dilatation, elles peuvent ne pas être présentes du tout, du moins pour le moment. Si, en raison de la dilatation, la fonction de pompage du cœur commence à diminuer, des signes d'insuffisance cardiaque apparaissent: faiblesse, mauvaise tolérance à l'exercice, essoufflement, gonflement des jambes, etc..

Dans certains cas, un ECG peut permettre de suspecter des changements dans le ventricule gauche, mais cette méthode ne permet pas non plus de détecter la dilatation elle-même..

L'échographie du cœur est la principale méthode de détection de la dilatation du ventricule gauche.De plus, l'échographie nous permet d'identifier des malformations cardiaques, et parfois un infarctus du myocarde antérieur, et, par conséquent, la cause de la dilatation.

Lorsque l'échographie du cœur est mesurée, le diamètre du ventricule gauche dans l'espace bidimensionnel, plus précisément la taille diastolique, désignée dans la conclusion par l'abréviation «KDR».

Normalement, l'EDC du ventricule gauche, chez une personne moyenne, ne doit pas dépasser 56 mm. Mais ce chiffre n'est pas absolu. Ainsi, par exemple, un basketteur mesure 2 mètres et pèse 110 kg. EDR = 56-58 mm est la norme, tandis que chez une femme de 155 cm de hauteur et pesant 45 kg, EDR = 54-55 mm peut être considéré comme une dilatation ventriculaire gauche.

Traitement

Bien entendu, la dilatation ventriculaire gauche est une condition pathologique qui nécessite un traitement. Le traitement est choisi en fonction des causes de dilatation: élimination du défaut, traitement de l'hypertension artérielle, maladie coronarienne.

Malheureusement, il est loin d'être toujours possible d'éliminer la dilatation du ventricule gauche, car elle peut être basée sur des modifications irréversibles du muscle cardiaque: myocardiofibrose, modifications cicatricielles et sclérotiques du myocarde. Dans de tels cas, le principal objectif du traitement est d'empêcher la poursuite de la progression de la distension ventriculaire gauche..

Il est à noter que dans certains cas, le traitement est réduit à une thérapie métabolique (trimétazidine, mildronate, corvitine, etc.), dans d'autres cas, un traitement plus sérieux est nécessaire..

Pourquoi la dilatation ventriculaire gauche est-elle dangereuse??

Nous avons déjà mentionné que la dilatation du ventricule gauche entraîne le développement d'une insuffisance cardiaque. De plus, les conditions préalables au développement de certaines arythmies, y compris celles qui mettent la vie en danger, sont créées dans le ventricule gauche altéré..

De plus, après l'expansion du ventricule, il se produit souvent une expansion de l'anneau de valve et, par conséquent, une déformation de la valve mitrale. Cela conduit au développement d'une maladie cardiaque - insuffisance mitrale, qui aggrave considérablement la situation clinique..

Il est très important d'identifier et de commencer le traitement de la dilatation ventriculaire gauche en temps opportun, et bien que ce ne soit pas une garantie de succès, une guérison complète n'est pas toujours possible, mais cela vous permet de stabiliser la situation, d'améliorer la qualité de vie et sa durée..

Pourquoi une dilatation ventriculaire gauche se produit-elle??

La dilatation ventriculaire gauche est une pathologie caractérisée par un étirement ou un élargissement de la chambre gauche du cœur. La fonction principale de cet oreillette est de pomper le sang des poumons. Il se déplace vers le ventricule gauche, qui à son tour le délivre à l'aorte. De là, le sang pénètre dans le corps, fournissant aux organes vitaux de l'oxygène et des nutriments..

Ce que c'est?

La dilatation de la cavité ventriculaire gauche se produit lorsqu'il est impossible que le sang y pénètre à partir de l'oreillette. La cause la plus fréquente de cette condition est le rétrécissement de la valve..

Dans le contexte d'une insuffisance mitrale, l'oreillette de gauche est soumise à un stress énorme, essayant de faire passer le sang à travers l'ouverture rétrécie. Souvent, la dilatation du ventricule gauche du cœur se produit en raison de la fibrillation auriculaire. Cette forme de trouble est caractérisée par une fibrillation auriculaire prolongée.

Le danger de la pathologie est que ses symptômes peuvent ne pas apparaître du tout ou être similaires à l'état d'une personne souffrant d'insuffisance cardiaque. Parfois, cela devient une découverte inattendue lors de l'échographie cardiaque du patient.

Dans la pratique médicale, il existe une dilatation idiopathique. Cette condition pathologique peut survenir avec un cœur et des poumons humains absolument sains. En règle générale, dans ce cas, les cardiologues conseillent au patient de mener une vie correcte, d'exclure complètement l'alcool. De telles recommandations permettent au patient de retrouver sa santé après 9 à 12 mois. Si la cause de la pathologie ne réside pas dans une consommation excessive d'alcool, il ne reste plus qu'à observer la taille de l'oreillette gauche.

Raisons de développement

Comprenant ce qu'est la dilatation du ventricule droit du cœur, il est nécessaire de déterminer dans un premier temps la nature de son origine. Lorsqu'un patient présente des zones hypertrophiées dans le muscle cardiaque, cela entraîne un épaississement des parois myocardiques et une augmentation de la masse de la section cardiaque droite. De tels problèmes entraînent des modifications volumétriques et structurelles du myocarde, une hypoxie d'organe, une augmentation de la pression dans l'oreillette droite..

Chez le nourrisson, cette pathologie peut être le résultat d'une cardiopathie congénitale. L'hypertrophie chez les nourrissons est due à un défaut du septum ventriculaire, à la suite duquel le sang ne pénètre pas dans l'aorte, mais est projeté dans le ventricule droit. Cela force l'oreillette du bébé à être fortement sollicitée lors du pompage d'un grand volume de sang..

La dilatation ventriculaire droite chez l'adulte, en particulier chez les athlètes professionnels, est souvent associée à un cœur pulmonaire, à savoir des problèmes respiratoires. Dans le contexte d'un manque d'air dans les artères pulmonaires, la pression artérielle augmente et l'oreillette droite augmente de volume.

La dilatation peut être causée par plusieurs raisons. Le plus souvent, ils sont représentés par des modifications du myocarde et une surcharge que ce service subit à la suite d'un rétrécissement de la valve mitrale. Les conditions pathologiques sont généralement causées par un processus inflammatoire dans le cœur - la myocardite. La cause de la pathologie est souvent une maladie ischémique, une hypertension.

Symptômes

Parfois, les patients sont diagnostiqués avec des anomalies du travail des ventricules gauche et droit en même temps. Cette pathologie cardiaque est appelée dilatation ventriculaire chambre. Parmi ses symptômes figurent:

  • essoufflement même avec peu d'exercice;
  • la survenue d'une douleur irradiant vers la gauche sous l'omoplate ou dans la région de la poitrine;
  • fatigue, léthargie, performances médiocres;
  • une forte augmentation des indicateurs de pression artérielle.

La dilatation peut être asymptomatique ou s'accompagner de troubles caractéristiques de nombreuses autres maladies vasculaires cervicales. Souvent, en même temps, les patients se plaignent d'arythmie, dans laquelle une fréquence cardiaque modérée augmente. Mais le traitement médicamenteux d'une fréquence cardiaque accrue dans ce cas ne donne aucun résultat. Par conséquent, il est important de diagnostiquer correctement la maladie, ce qui vous permettra de choisir le traitement le plus optimal pour le patient..

Diagnostic de la maladie

Un examen correct de la maladie cardiaque donne un bon pronostic pour le rétablissement du patient. Les principales méthodes de diagnostic comprennent:

  • Électrocardiogramme. Un ECG vous permet de voir les changements qui se produisent dans le ventricule gauche. Cette méthode n'aidera pas à détecter la dilatation elle-même..
  • Ultrason. Au cours de cette étude, vous pouvez voir la cavité élargie du cœur, ainsi que des changements structurels dans les parois de l'oreillette gauche..

Traitement et complications possibles

La dilatation provoque souvent une insuffisance cardiaque et des arythmies, qui sont de graves maladies potentiellement mortelles. D'autres complications de cette condition comprennent:

  • fibrillation auriculaire;
  • thrombose;
  • insuffisance cardiaque et mitrale;
  • thromboembolie;
  • attaques d'arythmie;
  • infections myocardiques.

Afin d'éviter l'apparition de telles conséquences, la pathologie doit être traitée immédiatement après son diagnostic. Cela augmente également les chances d'un rétablissement complet..

Un patient qui reçoit un diagnostic de dilatation ventriculaire gauche nécessite un traitement spécial. Il doit être sélectionné en fonction de la cause de la maladie. Dans la plupart des cas, la correction médicale aide à restaurer la santé du patient, mais il existe également des situations où la pathologie déclenche des processus irréversibles dans le cœur. Cela peut être une fibrose, des cicatrices ou une sclérose du myocarde. Dans de tels cas, il ne reste plus qu'à empêcher une nouvelle hypertrophie ventriculaire gauche..

Selon la situation, les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits au patient:

  • Médicaments anti-ischémiques. Ils réduisent la demande myocardique en oxygène en réduisant la fréquence cardiaque et en supprimant la contractilité ventriculaire gauche. Le médicament "Sustak" est particulièrement populaire dans la pratique médicale..
  • Diurétiques Ils ont un effet diurétique, aident à abaisser la tension artérielle en éliminant l'excès d'eau et de sel du corps. Ils réduisent considérablement le stress sur le muscle cardiaque causé par un excès de liquide dans le corps. Parmi ceux-ci, «Hypothiazide» et «Indapamide».
  • Glycosides cardiaques. Ils appartiennent au groupe des plantes médicinales. Ils diffèrent par leurs propriétés antiarythmiques et cardiotoniques, c'est pourquoi ils sont largement utilisés dans le traitement des pathologies cardiaques. Leur utilisation permet d'améliorer l'efficacité du myocarde, ce qui permet d'obtenir une activité efficace et économique du cœur. Les médicaments les plus courants dans ce groupe sont «Korglikon» et «Digoxin».
  • Anticoagulants. Ces médicaments améliorent les propriétés du sang, inhibent l'activité du système de coagulation et empêchent la formation de caillots sanguins. Ils sont représentés par des médicaments tels que «Curantil» et «Plavix».
  • Médicaments antihypertenseurs. Leur action principale vise à abaisser la pression artérielle. Ces fonds sont prescrits en présence d'hypertension artérielle. Le plus souvent, les médecins recommandent de prendre «Enalapril», «Losartan» ou «Captopril».
  • Médicaments antiarythmiques. Le besoin de ces médicaments se fait sentir en cas de maladie ischémique, crise cardiaque, myocardite, malformations cardiaques, cardiosclérose. Ils servent à stabiliser la fréquence cardiaque. Parmi eux, il convient de souligner «Adénosine», «Prazosine» et «Métoprolol».

En l'absence de l'effet souhaité après la fin du traitement médicamenteux, le patient peut subir un traitement chirurgical. La dilatation est corrigée par transplantation cardiaque ou par insertion d'un stimulateur cardiaque.

Pour toute maladie cardiaque, le traitement doit être associé à un régime. La première étape consiste à éliminer les aliments gras, frits et autres aliments malsains de l'alimentation. Il est également nécessaire de limiter la consommation de sel. Dans le même temps, il est très important de boire suffisamment d'eau (1,5 à 2 litres par jour).

Un traitement médicamenteux opportun, un mode de vie sain et une alimentation adéquate peuvent améliorer considérablement l'état du patient. Tout cela donne à une personne une chance de se rétablir complètement et d'une excellente santé..

Dilatation auriculaire gauche qu'est-ce que c'est et comment la traiter

L'expansion des cavités de divers organes du corps humain est appelée dilatation. Cette expansion peut être à la fois physiologique et pathologique. Le cœur humain à quatre chambres, composé de 2 oreillettes et 2 ventricules, est également un organe à cavité. En raison de la contraction séquentielle du myocarde, le sang se déplace à travers les petits et grands cercles de circulation sanguine. En raison de divers processus pathologiques, l'une des cavités du cœur peut se dilater. Cependant, dans certaines maladies, une dilatation des deux oreillettes et des deux ventricules se produit..

Les principaux signes de pathologie

Le volume diastolique normal de l'oreillette droite à 18-25 ans est d'environ 105 cm 3. Gauche - 90-135 cm 3. À l'âge de 60 ans, il augmente de 5 à 10 cm 3. Chez la femme, il est généralement de 3 à 6 cm 3 de plus. Lorsque la cavité se contracte, elle diminue presque de moitié. Tout volume supérieur à la norme est défini comme une dilatation des oreillettes..
L'oreillette droite reçoit le sang de la veine cave, du sinus coronaire du cœur et de nombreuses petites veines, tandis que l'oreillette gauche reçoit le sang des poumons. Il n'y a pas de valves à la confluence de la veine pulmonaire et de la veine cave. Le flux sanguin inverse est arrêté en raison de la contraction des formations musculaires annulaires.

L'étirement excessif des chambres est causé par la difficulté à traverser le flux sanguin à travers les ouvertures auriculo-ventriculaires situées entre les ventricules et les oreillettes. Une obstruction mécanique peut provoquer une dilatation due à un dysfonctionnement de l'appareil valvulaire, des maladies endocardiques.

Les cellules myocytes sont responsables de la capacité de se contracter dans les oreillettes. Le processus de contractilité est assuré par le mécanisme de jonction des fibres d'actine et de myosine avec la participation d'électrolytes et l'obtention d'énergie. Toute maladie cardiaque associée à des lésions myocardiques se reflète nécessairement dans les formations supraventriculaires.

La maladie à un stade précoce n'a pas ses propres symptômes. Il peut être diagnostiqué lors d'un examen préventif par un cardiologue. À un stade ultérieur, la maladie se manifeste par divers signes similaires à ceux de l'insuffisance cardiaque..

Dilatation de l'oreillette gauche, symptômes:

  1. Œdème.
  2. Fatigue élevée.
  3. Trouble du rythme cardiaque.
  4. Chagrin.
  5. Pâleur extrême de la peau.
  6. Dyspnée.

Important: des signes de la maladie peuvent apparaître après un effort physique. Dans ce cas, ils sont temporaires, mais ils peuvent également survenir en raison de l'expansion de la paroi auriculaire gauche..

L'hypertension disparaîtra. pour 1 rouble!

Expansion de l'oreillette gauche (LA)

La particularité du travail de l'oreillette gauche est de pomper le sang oxygéné dans le ventricule gauche. Ensuite, le sang est dirigé vers l'aorte et transporté dans tout le corps. Entre l'oreillette et le ventricule, il y a une sorte de volet - une valve. La dilatation de l'oreillette gauche peut être due à un changement pathologique (rétrécissement) de la valve. Le sang est poussé avec difficulté à travers l'ouverture étroite. Dans ce cas, en plus du sang pulmonaire, le sang du ventricule gauche retourne dans l'oreillette gauche. En raison de la surcharge, ses murs s'étirent.

La fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire ou flutter auriculaire) peut être une autre cause de dilatation auriculaire..

La dilatation auriculaire gauche n'a pas sa propre symptomatologie, car cette condition n'est pas une maladie indépendante. Le patient peut ressentir des signes d'arythmie, de sténose valvulaire ou de défaillance valvulaire. Ces symptômes comprennent l'essoufflement, la pâleur sévère de la peau, la cyanose.

Il arrive qu'une personne n'ait jamais eu de problèmes cardiaques ou pulmonaires, ne se soit pas sentie mal à ce sujet et n'ait découvert le diagnostic qu'après une échographie. De tels cas nécessitent un examen supplémentaire du patient afin de trouver la cause (alcoolisme, maladie thyroïdienne, diabète sucré). Le patient est enregistré auprès d'un cardiologue qui surveille les changements de taille de la cavité cardiaque.

La fibrillation auriculaire peut être à la fois une cause de dilatation de l'oreillette gauche et une conséquence. La présence des deux diagnostics chez le patient détermine la tactique d'intervention médicale: cela n'a aucun sens de corriger la fréquence cardiaque si la cavité cardiaque est agrandie.

Une des causes de la dilatation de LA est la cardiomyopathie. Cette maladie se manifeste par une dystrophie de la paroi musculaire et son étirement. Le déclencheur peut être l'alcoolisme, les infections, les pathologies neuromusculaires et auto-immunes. Il n'est pas toujours possible de trouver les raisons, cependant, même une légère dilatation peut entraîner des conséquences indésirables: thromboembolie, insuffisance cardiaque, arythmies aiguës.

Important! Quelles que soient les raisons de l'expansion de l'oreillette gauche, il est nécessaire de subir un examen diagnostique complet par un cardiologue et de commencer le traitement prescrit.

Connexion avec des arythmies

Un élément important de la pathologie est une violation de la formation correcte du rythme. Le fait est que le nœud principal (stimulateur cardiaque), qui définit le rythme correct pour le rythme cardiaque, est situé dans l'oreillette droite. Et dans le septum interauriculaire se trouve la partie supraventriculaire du deuxième plus important - le nœud auriculo-ventriculaire.

Des changements tels que la dilatation de l'oreillette droite ou la dilatation de l'oreillette gauche, contribuent à la perte de masse musculaire, remplacement par de petits foyers de fibrose, ce qui conduit à l'émergence de foyers ectopiques d'excitabilité

L'arythmie s'exprime par des contractions extrasystoliques, des crises de tachycardie paroxystique.

Une augmentation du volume auriculaire n'est le plus souvent pas une maladie indépendante, mais reflète une lésion générale du cœur, de sa pathologie congénitale ou acquise.

Cardiomégalie chez le fœtus et les enfants

Comme déjà mentionné ci-dessus, une augmentation du cœur peut se développer non seulement à tout âge, mais également au cours du développement intra-utérin.


fœtus.
Outre le développement de la cardiomégalie, un tel processus chez les enfants s'accompagne souvent de l'apparition d'une hypertrophie des parois des ventricules du cœur et, en même temps, l'élargissement du cœur atteint presque trois fois sa taille..

De plus, les diagnostics révèlent souvent:

  • Foyers de cardiosclérose petite et / ou grande.
  • Caillots sanguins sur les valves et dans les cavités cardiaques.
  • Expansion des ouvertures des valves auriculo-ventriculaires.

Important! Le processus congénital est une pathologie très dangereuse, car il conduit à la mort dans 30 à 35%.

Les raisons qui conduisent au développement de la cardiomégalie congénitale chez les enfants sont les suivantes:

  • Maladies infectieuses maternelles.
  • Fumeur.
  • Boire de l'alcool pendant la grossesse.
  • Épuisement du corps.
  • Carences en vitamines sévères.
  • Raisons héréditaires.
  • Radiation.

«Cœur bovin» exprimé cliniquement chez les nouveau-nés présentant les signes suivants:

  • Cyanose qui survient immédiatement après l'accouchement. Il peut se manifester sur le visage et sur tout le corps (indique presque toujours des anomalies congénitales.
  • Essoufflement en pleurant.
  • L'apparition d'une respiration peu profonde fréquente avec des mouvements respiratoires irréguliers.
  • Tachycardie.
  • Petit appétit.
  • Transpiration sévère.
  • Symptômes caractéristiques de la principale pathologie menant à la cardiomégalie.
  • Asphyxie pendant le travail.
  • Traumatisme à la naissance du système nerveux central.

Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de:

  • Petit appétit.
  • Irritabilité.
  • Fatigue, léthargie, fatigue accrue.
  • Troubles du système nerveux.
  • Chagrin.
  • Instabilité de la sphère psycho-émotionnelle.

Signes cliniques

Une dilatation mineure ou modérée des oreillettes se produit sans aucun symptôme clinique et est généralement détectée par hasard, lors de l'examen pour une autre raison, et dans son essence est une découverte diagnostique.


Les arythmies sont le principal symptôme de la dilatation auriculaire

Une expansion significative des oreillettes s'accompagne d'une détérioration de leur fonction de pompage, ce qui conduit à l'apparition d'arythmies, au développement d'une insuffisance cardiaque chronique. Symptômes:

  • violation du rythme cardiaque;
  • dyspnée;
  • fatigue accrue;
  • gonflement des membres.

Les symptômes de dilatation n'apparaissent pas avec une dilatation modérée. L'analyse rétrospective montre une tachycardie légère avec la marche, l'agitation ou l'activité physique. Les signes de dilatation se manifestent cliniquement par les symptômes généraux de l'insuffisance cardiaque. Il est impossible de détecter des plaintes de patients spécifiques uniquement aux oreillettes ou des troubles caractéristiques lors de l'examen du patient..

Le médecin doit suspecter une dilatation des oreillettes lors de l'enregistrement de l'arythmie, un examen complet. Vous devez faire attention à:

  • essoufflement du patient lorsqu'il bouge, parle;
  • arythmie des contractions cardiaques pendant l'auscultation;
  • gonflement des pieds et des jambes.

Dans les plaintes, les patients parlent de:

  • l'apparition d'une faiblesse peu claire, de la somnolence;
  • fatigue rapide;
  • performances réduites.

Prévoir

Avec une dilatation modérée de la LA, une personne peut vivre toute sa vie sans connaître la pathologie, et avec l'élimination rapide de la cause, un rétablissement complet se produit. Cependant, ce sont des cas isolés, le plus souvent il n'est pas possible d'identifier ou d'éliminer la cause en temps opportun, et avec l'âge, un certain nombre de maladies majeures apparaissent (par exemple, l'hypertension artérielle), qui deviennent un déclencheur d'une augmentation de la cavité auriculaire gauche et de la survenue de diverses complications.

Après l'apparition de symptômes d'insuffisance cardiaque, les patients sont enregistrés et prennent des médicaments tout au long de leur vie.

Le pronostic de guérison complète est plutôt mauvais: après le développement d'une cardiomyopathie dilatée, le taux de survie des patients, malgré un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale, est de 15 à 30% en 10 ans. Dans les 5 ans, plus de 20% des patients présentant des formes asymptomatiques de dilatation meurent.

Après le développement d'une insuffisance cardiaque chronique avec dilatation, seuls 50% des patients vivent plus de 5 ans. Le pronostic de survie avec le diagnostic d'insuffisance cardiaque réfractaire au cours de la première année devient fatal pour la moitié des patients, la thromboembolie menace de mort pour plus de 20% des patients atteints d'une telle pathologie.

Qu'est-ce qui cause la dilatation?

Pour des raisons de dilatation, il est d'usage de distinguer 2 types de pathologie:

  • tonogène - se produit avec une pression accrue dans les chambres du cœur en raison de leur débordement de sang;
  • myogène - dépend de la pathologie de la couche musculaire (myocarde).

L'exemple le plus indicatif d'un type tonogénique est la dilatation de toutes les parties du cœur dans l'hypertension, lorsque du ventricule gauche l'onde de surextension passe à l'oreillette.

Lecture recommandée: Anomalie septale ventriculaire fœtale

  • surcharge physique sévère au travail, au sport, ce qui entraîne un besoin constant d'augmenter la circulation sanguine;
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • diverses malformations cardiaques congénitales (communication interventriculaire, sténose aortique) ou étiologie acquise, plus souvent rhumatismale (insuffisance de la valve mitrale);
  • fibrillation auriculaire sous forme paroxystique;
  • les troubles du rythme cardiaque tels que la fibrillation, le flutter auriculaire;
  • développement de la cardiomyopathie alcoolique et auto-immune.

L'étirement commence dans le ventricule gauche avec:

  • modifications organiques du myocarde causées par une nécrose, une cicatrice, un anévrisme après une crise cardiaque aiguë;
  • myocardite infectieuse dans le contexte d'infections virales, rougeole, scarlatine, amygdalite, typhus, septicémie;
  • ischémie sévère;
  • hypertension.

Il existe des maladies dont les causes sont inconnues.

La dilatation dans l'oreillette droite se produit avec une augmentation de la pression dans la circulation pulmonaire. Ici, les raisons peuvent être:

  • maladies chroniques du tissu pulmonaire et des bronches, survenant avec une perméabilité altérée (obstruction);
  • malformations cardiaques congénitales (non-fermeture du canal botalle, rétrécissement de l'artère pulmonaire, communication interauriculaire, tétrade de Fallot);
  • malformations cardiaques rhumatismales (insuffisance valvulaire tricuspide et sténose de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite).

L'apparition de la maladie à partir du ventricule droit se produit lorsque:

  • attaque rhumatismale;
  • endocardite bactérienne;
  • la formation d'une hypertension pulmonaire;
  • insuffisance cardiaque de type «cœur pulmonaire»;
  • dysplasie arythmogène du tissu cardiaque.

L'inflammation du myocarde affecte toutes les parties et chambres de l'organe. Les causes les plus courantes sont:

  • maux de gorge;
  • infections infantiles;
  • les maladies virales;
  • infection fongique;
  • invasions parasitaires;
  • effets négatifs des médicaments;
  • divers empoisonnements.

Moins fréquemment, les oreillettes dilatées sont diagnostiquées avec:

  • maladies de la glande thyroïde;
  • processus systémiques auto-immuns;
  • tumeurs.

Prolapsus de la valve mitrale

Parmi les raisons pouvant contribuer à l'expansion de l'oreillette gauche, il y a un rétrécissement ou une insuffisance de la valve bicuspide. Par exemple, avec un prolapsus de la valve bicuspide, le sang retourne dans l'oreillette lorsque le ventricule gauche se contracte à travers une ouverture auriculo-ventriculaire vaguement fermée. Ainsi, le remplissage sanguin de l'oreillette dans la phase de sa relaxation se produit non seulement à partir des veines pulmonaires, mais également du ventricule gauche..

La cavité cardiaque souffre d'un remplissage sanguin excessif, dans un premier temps, essayant de faire face à la charge, elle s'épaissit et lorsque la capacité de réserve est épuisée, elle se dilate, se dilate. Avec la sténose, par contre, le sang ne peut pas circuler librement de l'oreillette, lorsqu'il se contracte, dans le ventricule. L'oreillette gauche ne se vide pas complètement, reste à moitié pleine et, à ce moment, une nouvelle partie du sang s'écoule des veines pulmonaires - un débordement se produit et, par conséquent, la cavité se dilate.

Sténose valvulaire mitrale

En plus de la sténose et de l'insuffisance de la valve bivalve, une augmentation de l'oreillette gauche est observée lorsque:

  • malformations cardiaques,
  • activité physique intense,
  • complications de maladies infectieuses (virales, bactériennes, fongiques),
  • intoxication par des médicaments ou de l'alcool, alcoolisme chronique,
  • hypertension artérielle,
  • tumeurs et maladies de type tumoral,
  • rhumatisme,
  • rupture des cordes tendineuses,
  • troubles du rythme cardiaque,
  • maladies auto-immunes,
  • certains troubles endocriniens,
  • cardiomyopathie dilatée.

Les raisons

Les raisons de la dilatation de l'oreillette gauche peuvent être différentes maladies ou combinaisons de processus pathologiques:

  1. Insuffisance, sténose (rétrécissement) et prolapsus (flux sanguin inversé du ventricule dans l'oreillette) de la valve mitrale.
  2. Hypertension artérielle (hypertension artérielle).
  3. Sténose (rétrécissement) de l'aorte.
  4. Complications de maladies infectieuses de nature différente (fongiques, bactériennes, virales).
  5. Cardiomyopathie (mort des cellules du muscle cardiaque et leur remplacement par du tissu conjonctif, à la suite de maladies endocrinologiques, d'intoxication alcoolique ou médicamenteuse).
  6. Arythmies sévères (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire et flutter auriculaire).
  7. Néoplasmes affectant le myocarde (muscle cardiaque).
  8. Malformations cardiaques congénitales et acquises, hérédité.
  9. Activité physique intense.

Tous les facteurs provoquent une augmentation de la pression artérielle dans l'oreillette (étirement tonogénique) ou une violation de la contraction myocardique (expansion myogénique). La dilatation peut être une conséquence et en même temps une cause de dysfonctionnement cardiaque.

Diagnostique

La principale méthode de diagnostic de la dilatation auriculaire est l'examen échographique du cœur. Il vous permet d'évaluer le volume des cavités cardiaques, l'épaisseur des parois myocardiques et les caractéristiques de leur contraction, d'identifier une éventuelle pathologie du péricarde, des caillots sanguins dans les cavités cardiaques, des signes de dommages à l'appareil valvulaire. Les données obtenues au cours de l'étude sont comparées à la norme, en tenant compte de la taille et du poids du patient. Le diagnostic de «dilatation» est posé lorsque le volume d'une ou plusieurs cavités du cœur est augmenté de plus de 5%.


La principale méthode de diagnostic de la dilatation auriculaire est l'échographie cardiaque

D'autres méthodes instrumentales sont utilisées dans le diagnostic de la dilatation auriculaire:

  • électrocardiographie. Il vous permet d'identifier les violations du rythme des contractions, ainsi que de réaliser un diagnostic différentiel entre l'expansion des oreillettes et d'autres maladies cardiaques;
  • radiographie. Les signes de dilatation sont la cardiomégalie (une augmentation de la taille de l'ombre du cœur), une forme sphérique du cœur, des symptômes d'hypertension pulmonaire, une expansion des racines des poumons;
  • angiographie angiocoronarienne. Il vous permet de clarifier les caractéristiques structurelles du cœur, généralement effectuées afin de sélectionner les tactiques de traitement chirurgical.

La dilatation auriculaire nécessite un diagnostic différentiel avec cardiomyopathies héréditaires, myocardite, maladie ischémique, malformations cardiaques congénitales et acquises, dissection d'un anévrisme.

Il existe plusieurs méthodes qui peuvent aider à diagnostiquer la pathologie à un stade précoce du développement. Si la maladie est de forme avancée, le médecin peut diagnostiquer une dilatation (expansion) de l'oreillette gauche, en fonction des symptômes décrits. Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de procéder à un certain nombre d'examens supplémentaires:

  1. Échographie du cœur;
  2. ECG (électrocardiogramme);
  3. Scintigraphie.

L'examen échographique de la cavité et des cavités du cœur permet non seulement de révéler l'expansion de la paroi musculaire, mais également d'établir les causes de la pathologie (crise cardiaque, coronaropathie). L'échographie est considérée comme l'examen le plus précis, les données obtenues sont suffisantes pour poser le bon diagnostic.

Pour déterminer la maladie, le médecin doit effectuer un diagnostic approfondi de la zone du système cardiovasculaire du patient. Ce n'est qu'après avoir étudié les résultats de l'examen que le spécialiste peut annoncer le verdict final. Après avoir appris ce qu'est la dilatation des oreillettes, les patients s'intéressent à la façon dont le diagnostic affectera leur mode de vie ultérieur.

  1. Radiographie pulmonaire. En examinant l'image, le médecin peut voir le renflement de l'oreillette à gauche, son oreille. De plus, le motif des artères sera renforcé et le tronc de la bronche gauche se déplacera légèrement vers le haut..
  2. Électrocardiogramme (ECG). La technique montrera une augmentation du volume de l'oreillette sur la gauche par l'onde P, elle semble large et haute. Il existe d'autres signes d'une telle violation, qui peuvent être vus sur la bande du cardiographe..
  3. Échocardiographie (EchoCG). C'est le moyen le plus informatif de diagnostiquer la dilatation, car il peut être utilisé pour distinguer l'appareil valvulaire, son état, ainsi que l'épaisseur des fibres musculaires du myocarde et la taille des cavités cardiaques. L'échocardiographie Doppler évalue plus précisément cette situation..

Après avoir examiné toutes les données obtenues à la suite de l'enquête, il est parfois nécessaire d'appliquer des mesures supplémentaires. Des tests sanguins sont effectués pour mesurer les niveaux d'hormones ou de sucre dans le sang. Le médecin traitant en décide individuellement dans chaque cas..

La prévention

La prévention du développement de la dilatation des oreillettes consiste en des mesures visant à prévenir le développement de maladies des systèmes cardiovasculaire et respiratoire. Ceux-ci inclus:

  • régime équilibré;
  • l'arrêt de l'abus d'alcool et du tabagisme;
  • respect du régime de travail et de repos;
  • exercice modéré régulier.

Il existe plusieurs méthodes de prévention qui aideront à prévenir le développement de la maladie, notamment:

  • nutrition adéquat;
  • refus de consommer de l'alcool et du tabac;
  • activité physique modérée;
  • visite cardiologue.

Il est nécessaire de surveiller l'alimentation, de refuser les aliments riches en cholestérol et en graisses malsaines. Limiter ou éliminer complètement l'alcool et le tabac, car la nicotine et l'alcool ont un effet négatif sur le cœur humain et les vaisseaux sanguins.

Les surtensions physiques doivent être évitées, répartir uniformément la charge et le repos. Les sports calmes doivent être préférés.

Important: il vaut la peine de consulter un cardiologue une fois tous les six mois; il est recommandé de subir des examens diagnostiques (échographie, ECG) avec la même fréquence.

La dilatation (expansion) de l'oreillette gauche est un processus pathologique pouvant entraîner une insuffisance cardiaque. Il est difficile de diagnostiquer la maladie à un stade précoce de son développement. Il est nécessaire de consulter régulièrement un cardiologue, de subir une série d'examens diagnostiques, de surveiller de près l'état du cœur et des vaisseaux sanguins tout au long de la vie.

Comment guérir l'hypertension pour toujours.

En Russie, de 5 à 10 millions d'appels à l'ambulance pour l'hypertension artérielle se produisent chaque année. Mais la chirurgienne cardiaque russe Irina Chazova affirme que 67% des patients hypertendus ne soupçonnent même pas qu'ils sont malades.!

Comment pouvez-vous vous protéger et vaincre la maladie? L'un des nombreux patients guéris, Oleg Tabakov, a expliqué dans son interview comment oublier à jamais l'hypertension.

Probabilités et complications

Le pronostic de la vie avec une cardiomyopathie dilatée aux premiers stades est conditionnellement favorable. En l'absence de causes organiques, la durée est indéfiniment longue.

  • Vieillesse.
  • Composante familiale.
  • Histoire de la pathologie génétique.
  • Mauvaises habitudes.
  • Augmentation du poids corporel.
  • Mauvaise réponse au traitement.
  • Hypertension artérielle, diabète sucré comme problèmes associés.

La probabilité de décès sans assistance médicale est de 60% dans quelques années. Sujet à la thérapie - 10-20%.

  • Mort subite due à un arrêt cardiaque.
  • Choc cardiogénique.
  • Crise cardiaque.
  • Accident vasculaire cérébral.
  • Défaillance d'organes multiples.
  • Thromboembolie.

Comment diagnostiquer la distension auriculaire?

Dans le diagnostic des oreillettes dilatées ou étirées, la méthode principale est l'examen échographique du cœur..

Un équipement moderne vous permet d'afficher et d'observer dans une image couleur le processus de remplissage sanguin des cavités cardiaques, la direction du flux sanguin

Des données objectives sur la mesure des dimensions, de l'épaisseur de la paroi, des indicateurs fonctionnels sont données en tenant compte de l'âge, du sexe et du poids du patient. Cela aide à déterminer la phase de l'insuffisance cardiaque. Par exemple, la détection de la dilatation de l'oreillette gauche au degré I de flux sanguin inverse du ventricule (régurgitation) indique un mécanisme de compensation suffisant du cœur.

  • signes d'hypertrophie auriculaire sous la forme d'une onde P élevée;
  • détecte l'arythmie;
  • établit la localisation des extrasystoles;
  • détermine les caractéristiques du rythme (scintillement, scintillement, paroxysme).

Avec l'utilisation de la surveillance Holter, il est devenu possible d'observer et d'enregistrer les changements pendant la journée, pendant le sommeil, pendant le travail.

La radiographie montre une augmentation du volume des oreillettes et d'autres parties du cœur, des signes d'hypertension dans un petit cercle, une structure altérée du tissu pulmonaire, la congestion est importante.

L'angiographie coronarienne est réalisée pour résoudre le problème du traitement chirurgical de l'ischémie, l'élimination du paroxysme du scintillement par chirurgie.

Pour une meilleure visibilité de l'oreillette gauche (LA), des radiographies latérales et directes avec un œsophage contrasté sont prises

Traitement de l'hypertrophie du muscle ventriculaire gauche

Le traitement de la maladie commence après un examen complet. Le patient est référé pour un électrocardiogramme, une échographie, un écho et d'autres examens instrumentaux.

Signes d'anomalies sur l'ECG:

  • L'axe électrique dévie légèrement vers la gauche, moins souvent il est en position horizontale. Une forte déviation de l'axe vers la gauche n'est pas typique de cette maladie..
  • Plus l'hypertrophie est sévère, plus les dents RV6 et RV5 seront hautes..
  • SV2 et SV1 dents profondes.
  • Les segments STV5 et STV5 passent sous la ligne.

Lorsqu'un dysfonctionnement ventriculaire gauche est détecté, il est déterminé de quelle manière la thérapie sera effectuée: chirurgicale ou conservatrice. Le traitement le plus courant est la chirurgie..

Types de chirurgie:

  • stenting et angioplastie;
  • remplacement des valves par des prothèses;
  • commisurotomie.

Méthodes de traitement

La dilatation doit être traitée lorsque la pathologie est détectée à différents stades. Lors des manifestations initiales, la taille des oreillettes peut être revenue à la normale et des conséquences graves peuvent être évitées.

L'étirement des chambres nécessite l'élimination de la pathologie sous-jacente (inflammation, hypertension, obstruction mécanique en cas de défaut). Par conséquent, des antibiotiques, des diurétiques, des glucocorticoïdes, des antihypertenseurs, une correction chirurgicale peuvent être nécessaires.

La présence d'insuffisance cardiaque est traitée avec des glycosides cardiaques.

Une grande attention est accordée à la restauration du rythme correct. Pour cela, des antiarythmiques (β-bloquants) sont utilisés. En l'absence d'effet thérapeutique, les méthodes d'exposition au froid (cryoapplication), les incisions et la coupure de l'oreillette gauche par la droite, d'autres types de chirurgie avec élimination simultanée du défaut sont utilisées.

Si le traitement chirurgical est impossible, le résultat est obtenu par une combinaison de digoxine, de petites doses de bêtabloquants tout en prenant de la warfarine pour empêcher la coagulation sanguine.

La thérapie de dilatation comprend nécessairement:

  • agents qui améliorent le métabolisme tissulaire;
  • médicaments pour soulager les modifications ischémiques des vaisseaux sanguins;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • agents antiplaquettaires.

La dilatation auriculaire doit être considérée comme faisant partie de la pathologie générale du cœur, ainsi que l'influence d'autres facteurs nécessitant une surcharge myocardique.

Comment reconnaître une maladie?

Hypertrophie auriculaire gauche

Le diagnostic de dilatation auriculaire gauche est établi par un médecin après un diagnostic complet du système cardiovasculaire et du cœur. Pour poser le bon diagnostic, en plus d'une collecte approfondie de plaintes, d'anamnèse, le médecin utilise les méthodes de recherche suivantes:

  1. ECG - sur le cardiogramme, les signes d'une augmentation de l'oreillette gauche sont l'onde P, qui devient haute, large, "double bosse", peut avoir un sommet dentelé dans les dérivations: I, II, aVL, V5, V6, EOS est dévié vers la gauche (ou horizontal);
  2. Radiographie de l'OGK - l'image peut montrer le renflement de l'appendice auriculaire gauche, le renforcement du modèle vasculaire, le tronc de la bronche principale gauche peut être légèrement déplacé vers le haut;
  3. EchoCG détermine le plus précisément la dilatation des cavités cardiaques, l'épaisseur du myocarde, l'état des valves. Pour évaluer la fonction contractile et déterminer la quantité de sang qui retourne dans l'oreillette gauche, une échocardiographie doppler est réalisée.

Méthodes thérapeutiques

La dilatation de l'oreillette gauche peut ne pas apparaître du tout, par conséquent, souvent une personne ne sait pas immédiatement ce que c'est. Les personnes professionnellement impliquées dans le sport se distinguent par le fait que l'élargissement des oreillettes est une variante de la norme, les médecins ne les considèrent pas comme malades et caractérisent leur condition comme un «cœur entraîné». Un autre groupe de patients, même après avoir révélé une maladie similaire chez eux, n'y attache pas une importance particulière, car il n'y a pas de symptômes.

La dilatation peut être très dangereuse et nécessite donc un diagnostic et une thérapie minutieux. Lorsque la marge de sécurité d'un organe qui a des limites prend fin, une insuffisance circulatoire cardiaque se produit et, par conséquent, des manifestations cliniques.

  • troubles du rythme et de la séquence des contractions de l'organe principal (arythmie);
  • peau bleue, en particulier dans la zone du triangle nasolabial (cyanose);
  • faiblesse sévère, perte de force;
  • difficulté à respirer, essoufflement même au repos;
  • gonflement des tissus dans la région de l'articulation de la cheville et des pieds eux-mêmes;
  • toux sèche, parfois avec des saignements;
  • douleur dans la poitrine, souvent douloureuse ou serrée;
  • transpiration excessive;
  • changements de pression artérielle.

La manifestation la plus courante est les troubles du rythme cardiaque, qu'une personne ressent sous la forme d'un travail accéléré d'un organe ou de sa décoloration. Si la maladie progresse, il n'y a pas de traitement, la lésion se dirige vers les parties droites du cœur, les dilatant. La dilatation des deux oreillettes menace une insuffisance circulatoire sévère.

Le traitement de la dilatation n'est nécessaire que dans les cas où la maladie se manifeste par des symptômes caractéristiques. S'il n'y a pas de manifestations de pathologie et à la suite du diagnostic, aucune violation dans le domaine du système cardiovasculaire et d'autres parties du corps n'a été détectée, un examen régulier et des consultations chez le médecin suffisent - de plus en plus de ces patients n'ont besoin de rien.

Lorsque le décodage des données diagnostiques a montré la présence de maladies affectant le début de la dilatation, cela signifie qu'elles doivent être éliminées, c'est le seul moyen d'améliorer la condition humaine. Parfois, l'expansion des oreillettes se produit en raison de maladies de nature infectieuse, entraînant des processus inflammatoires dans le tissu musculaire de l'organe et provoquant une modification de ses chambres.

Dans ces situations, un traitement de type anti-infectieux est nécessaire et le médecin décide s'il convient de remplacer la valve. Lorsque les lectures d'hypertension artérielle deviennent la cause du développement de la dilatation, un traitement antihypertenseur est nécessaire. Les troubles endocriniens nécessitent la prescription de médicaments normalisant les niveaux d'hormones.

  • les diurétiques;
  • les bêta-bloquants;
  • médicaments antiarythmiques;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • glycosides cardiaques;
  • agents antiplaquettaires.

Les actions des médecins doivent viser non seulement à éliminer les causes de la maladie, mais également à réduire le risque de complications, qui peuvent être nombreuses. Parfois, l'utilisation de médicaments ne suffit pas, dans cette situation, les médecins décident d'installer un stimulateur cardiaque. Avec l'aide de ce dispositif, il est possible d'augmenter la fonction systolique de la section ventriculaire, ainsi que d'augmenter les processus d'hémodynamique dans l'organe..

Lorsque l'expansion de la cavité auriculaire ne s'arrête pas, cela entraîne des conséquences graves, en particulier une cardiomyopathie dilatée, caractérisée par des troubles pathologiques du tissu musculaire du myocarde.

Quelles complications peuvent être:

  • crises d'arythmie qui surviennent brusquement;
  • défaillance de l'organe principal;
  • fibrillation auriculaire;
  • processus infectieux dans les fibres du muscle cardiaque;
  • des caillots sanguins se forment dans la lumière des artères, ce qui empêche la circulation sanguine;
  • insuffisance de la valve mitrale;
  • thromboembolie (fermeture de la lumière du vaisseau par un caillot de sang arraché).

Le nombre principal de ces conséquences devient la raison de l'installation d'un stimulateur cardiaque sur l'orgue. Dans de rares cas, il est nécessaire de transplanter complètement le cœur du donneur au patient - c'est le seul moyen de sauver sa vie.

La dilatation de l'oreillette gauche est un processus pathologique d'expansion de la paroi musculaire, qui conduit au développement de complications graves. Cela se produit dans le contexte de processus physiologiques (congénitaux) ou pathologiques (acquis). L'expansion de la paroi de l'oreillette gauche entraîne une perturbation du cœur, mais aux premiers stades, la maladie peut être asymptomatique.

Il existe plusieurs traitements qui peuvent aider à gérer les signes de dilatation (hypertrophie) de l'oreillette gauche:

  1. Thérapie médicamenteuse.
  2. Intervention opératoire.
  3. Traitement de la maladie sous-jacente.

Si la maladie apparaissait dans le contexte d'une autre pathologie, la thérapie visait à éliminer la maladie sous-jacente. Le traitement est effectué sous la supervision de plusieurs spécialistes, tandis que le patient doit être constamment surveillé par un cardiologue. Le médecin contrôle le processus de changement de la paroi de l'oreillette gauche.

Si la cause de la dilatation est une modification cicatricielle du cœur, il vaut la peine de surveiller attentivement l'état du patient et de contrôler le processus de cicatrisation tissulaire. La prise de médicaments vise à réduire l'intensité du processus.

L'intervention chirurgicale est plus souvent effectuée lorsque la cavité droite et les cavités cardiaques (ventricule et oreillette) se dilatent. L'opération est effectuée si elle est indiquée, si la maladie est accompagnée de symptômes aigus, une transplantation cardiaque est nécessaire.

La dilatation ne nécessite pas toujours de traitement; dans certains cas, il suffit de surveiller le patient et de surveiller le processus d'expansion de la paroi du muscle auriculaire. Dans tous les cas, la décision sur la nécessité d'un médicament ou d'une autre thérapie est prise par le cardiologue. Le traitement peut viser à réduire le stress et à restaurer le bien-être du patient.

  • essoufflement (avec peu d'effort, au repos);
  • troubles cardiaques, arythmie;
  • cyanose (cyanose) du triangle nasolabial;
  • gonflement de la cheville et des pieds;
  • faiblesse, fatigue, performances altérées.

La dilatation progressive est dangereuse pour le développement de complications (thrombose artérielle pulmonaire), nuit fortement à la qualité de vie du patient: le moindre effort provoque une faiblesse sévère. Dans l'insuffisance cardiaque dilatée chronique, toute activité physique peut entraîner la mort à la suite d'une thrombose ou d'une arythmie soudaine.


Cyanose du triangle nasolabial

Complications

Une augmentation constamment progressive du volume de l'AG peut entraîner le développement d'une cardiomyopathie dilatée (modifications pathologiques du muscle cardiaque), à ​​la suite d'une activité cardiaque altérée, les complications suivantes se développent:

  • fibrillation auriculaire (contraction asynchrone non coordonnée);
  • insuffisance cardiaque;
  • attaques soudaines d'arythmie;
  • insuffisance de la valve mitrale;
  • thrombose (formation de caillots sanguins qui interfèrent avec la circulation sanguine normale);
  • thromboembolie (blocage des vaisseaux sanguins par un caillot sanguin soudainement détaché);
  • infections myocardiques.

La plupart de ces complications sont des indications d'une limitation sévère de toute activité physique, de l'insertion d'un stimulateur cardiaque ou d'une transplantation cardiaque.

Symptômes


Une dilatation modérée du cœur gauche ne s'accompagne d'aucun symptôme. Mais avec une forte expansion, les signes suivants apparaissent déjà:

  • dyspnée;
  • changement de fréquence cardiaque;
  • fatigue;
  • diminution de la capacité au stress mental;
  • sentiment constant de faiblesse;
  • gonflement des membres.

Les personnes qui font du sport à un niveau professionnel ou qui travaillent dur ont un oreillette gauche dilatée. Ceci est considéré comme normal et ne nécessite aucun traitement. Parfois, les patients découvrent que les chambres sont agrandies uniquement lors d'un examen de routine et n'attachent aucune importance à cela, car ils se sentent bien.

Si une telle pathologie continue de progresser, la personne ressent non seulement un essoufflement dans un état calme, mais également une toux, des douleurs dans la poitrine, une augmentation de la transpiration et des pics de tension artérielle..

Dilatation de la cavité ventriculaire gauche qu'est-ce que c'est

Pourquoi une dilatation cardiaque se produit-elle et comment est-elle traitée?

L'expansion d'une ou plusieurs cavités du cœur est appelée dilatation.

Les principaux facteurs conduisant à une augmentation du volume interne des oreillettes ou des ventricules sont l'action de l'hypertension artérielle, une diminution du tonus du muscle cardiaque.

Cette condition n'est pas une maladie indépendante et nécessite de découvrir la cause de son apparition. Après son élimination, la taille du cœur peut revenir à la normale. Une forme de dilatation négligée s'accompagne d'une insuffisance cardiaque.

Types de dilatation cardiaque

L'expansion des cavités cardiaques peut être:

  • Tonogène, causée par une augmentation de la pression dans la cavité. Il se produit avec un rétrécissement des ouvertures de la valve ou une augmentation de la pression dans l'aorte ou l'artère pulmonaire. Peut précéder l'hypertrophie myocardique. Le tonus du muscle cardiaque et la capacité contractile sont préservés, il se transforme en type myogène avec progression.
  • Myogène. La raison en est une diminution de la contractilité du muscle cardiaque due à des troubles dystrophiques. Processus persistant et irréversible, les fibres myocardiques sont étirées et allongées. Se produit dans la myocardite et l'athérosclérose.

Pourquoi y a-t-il un changement dans les sections droite et gauche, les ventricules, les cavités, les chambres

Des changements dans chaque partie du cœur se produisent en raison d'une violation des voies d'écoulement de celui-ci ou d'une charge accrue de volume sanguin accru entrant.

Dilatation de l'oreillette gauche

L'expansion de la cavité peut se produire lorsque l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche se rétrécit, ce qui rend difficile le passage du sang dans le ventricule.

Un apport accru en hypertension peut par la suite augmenter la distension de la paroi.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la cardiomyopathie dilatée. De là, vous découvrirez les causes de la pathologie et le mécanisme de son développement, les symptômes de la cardiomyopathie, la providence du diagnostic et du traitement..

Et voici plus sur les malformations cardiaques combinées.

Dilatation ventriculaire gauche

Les raisons provoquant une augmentation du volume du ventricule gauche sont associées à de telles maladies:

Dilatation de l'oreillette droite

Le plus souvent, le facteur étiologique est des maladies des bronches et des tissus pulmonaires, survenant avec une obstruction chronique (obstruction). De plus, l'expansion de l'oreillette droite peut être causée par:

  • conduit de Botallov non fermé,
  • Les vices de Fallot,
  • communication interauriculaire,
  • rétrécissement du tronc pulmonaire,
  • défaillance valvulaire ou rétrécissement de l'ouverture entre le cœur droit.

Expansion du ventricule droit

Il se produit avec une hypertension pulmonaire, un trou dans le septum interventriculaire, un rétrécissement de l'artère pulmonaire, des lésions des valves du cœur droit, un infarctus qui s'est propagé au ventricule droit, une stimulation cardiaque prolongée.

Maladies entraînant des changements

L'expansion des cavités du cœur peut se produire pour une raison inconnue. Dans ce cas, il est appelé idiopathique, parmi les maladies de dilatation les plus courantes sont les suivantes:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • rhumatisme;
  • endocardite bactérienne;
  • infections virales;
  • violation de la défense immunitaire, processus auto-immuns;
  • hypertension;
  • intoxication à l'alcool, aux drogues, aux composés toxiques, aux médicaments;
  • déséquilibre des hormones;
  • carence en protéines et vitamines B, sélénium dans l'alimentation.

Symptômes de dilatation cardiaque

Pendant longtemps, l'expansion des cavités cardiaques peut ne pas se manifester cliniquement en raison du travail compensatoire du muscle cardiaque. À mesure que ses capacités de réserve s'affaiblissent, les signes suivants apparaissent et progressent:

  • essoufflement pendant l'exercice, plus tard - au repos;
  • crises d'asthme;
  • toux, expectorations striées de sang;
  • cyanose des lèvres, du bout des doigts;
  • gonflement des jambes le soir;
  • douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • faiblesse, étourdissements, évanouissements;
  • déficience de mémoire;
  • fibrillation auriculaire, extrasystole, blocage de la conduction impulsionnelle.

Regardez la vidéo sur l'hypertrophie ventriculaire gauche, les causes de la pathologie et les méthodes de traitement:

Quelle est la menace pour la santé d'un enfant et d'un adulte

Avec une dilatation avancée, les signes de décompensation circulatoire augmentent:

  • crises d'asthme,
  • incapacité à respirer horizontalement,
  • respiration sifflante à la surface des poumons,
  • gonflement du visage et des membres,
  • accumulation de liquide dans la cavité abdominale et la poitrine.

Un débit cardiaque inefficace chez les enfants entraîne un retard de développement, y compris un retard mental.

Méthodes de diagnostic

Lors du diagnostic, l'historique de l'apparition de signes d'insuffisance circulatoire est pris en compte - essoufflement, tachycardie, respiration sifflante dans les poumons, gonflement des extrémités, expansion des limites du cœur avec percussion. Pour clarifier le diagnostic, des méthodes d'examen instrumentales sont nécessaires:

  • ECG - signes de surcharge d'une ou plusieurs cavités cardiaques, troubles du rythme sous forme de fibrillation auriculaire, blocage de la conduction.
  • L'échographie du cœur est le principal moyen de détecter l'expansion des oreillettes ou des ventricules, ainsi que la présence de troubles hémodynamiques intracardiaques - flux sanguin inversé, surcharge de pression.
  • Radiographie - augmentation de la taille du cœur due à l'une des cavités.
  • Scintigraphie pour évaluer les modifications du myocarde.
  • IRM et TDM pour trouver la cause de la dilatation cardiaque.

Traitement de dilatation

La thérapie d'expansion des sections cardiaques prévoit la correction des manifestations d'insuffisance circulatoire, d'arythmies.

En cas de décompensation, les patients sont transférés au repos au lit, la consommation d'eau et de sel de table est réduite. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • Inhibiteurs de l'ECA - Enap, Kapoten;
  • diurétiques - Veroshpiron, Triampur;
  • antiarythmique - Bisoprolol, Carvedilol;
  • nitrates à libération prolongée (réduisent le flux sanguin vers la moitié droite du cœur) - Isoket, Nitrogranulong.

Les glycosides cardiaques sont prescrits avec prudence. Dans les cas extrêmement graves, la transplantation cardiaque est indiquée.

La prévention

La prévention de l'expansion du cœur consiste en un traitement adéquat des rhumatismes, de l'endocardite, des infections virales et bactériennes, qui peuvent s'accompagner de myocardite, l'identification et le traitement chirurgical rapide des malformations cardiaques congénitales et acquises.

Il est nécessaire pour les maladies potentiellement dangereuses en relation avec la dilatation des oreillettes ou des ventricules, d'abandonner complètement l'alcool, d'apporter une quantité suffisante de protéines et de vitamines dans l'alimentation.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la dysplasie ventriculaire droite. De là, vous en apprendrez sur les causes du développement de la pathologie et ses symptômes, le diagnostic et le traitement, le pronostic pour les patients.

En savoir plus sur la cardiomyopathie restrictive ici..

La dilatation cardiaque se produit lorsque le myocarde est surchargé par un volume sanguin excessif ou une pression artérielle élevée. L'état du myocarde lui-même joue un rôle important dans le développement de la pathologie: avec des processus inflammatoires dystrophiques ou prolongés, les fibres musculaires s'affaiblissent, perdent leur contractilité et s'étirent.

Les manifestations de dilatation du cœur sont une insuffisance circulatoire, une arythmie et, chez les enfants, un retard de croissance et de développement. Les médicaments sont utilisés pour le traitement, les formes sévères sont une indication de transplantation cardiaque.

Dilatation de l'oreillette gauche: qu'est-ce que c'est, causes, symptômes, traitement, pronostic

La dilatation auriculaire est une augmentation pathologique du volume de la cavité cardiaque gauche et (ou) droite sans changer l'épaisseur de sa paroi.

informations générales

Il s'agit d'un cas particulier de cardiomyopathie. Le plus souvent, il a un caractère acquis, est causé par certaines conditions de type cardiaque, moins souvent endocrinien, neurogène. Une récupération totale est impossible. Le traitement vise à prévenir la progression, à stabiliser l'état général et à prolonger la vie.

La dilatation des médicaments n'est pas un processus indépendant. N'est pas considéré comme une unité nosologique.

Mécanisme de développement

Normalement, les structures cardiaques fonctionnent en continu, agissant comme une grosse pompe. La libération de sang est assurée par une contraction synchrone alternée de toutes les cavités du cœur. Le tissu conjonctif liquide se déplace dans une direction: de la partie supérieure aux ventricules, aucun flux de retour n'est observé.

En raison d'anomalies génétiques congénitales, de sclérose acquise des tissus actifs (remplacement des zones touchées par des cicatrices), d'une période inflammatoire prolongée, etc., le sang reste dans l'oreillette gauche plus longtemps qu'il ne le devrait. Ou il y a régurgitation (reflux du tissu conjonctif liquide du ventricule).

À long terme, la chambre est étirée et la taille normale de l'organe est perturbée. Cela conduit à une diminution de la libération dans la circulation systémique, l'hémodynamique générale et locale diminue. Les tissus et systèmes prélevés souffrent d'un manque d'oxygène et de nutriments. Le processus de développement des défauts d'organes et de l'insuffisance fonctionnelle commence.

Classification: diplômes et formes

La dilatation auriculaire est de deux types:

  • Tonogène. Cela se produit en raison d'une pression élevée et d'un grand volume de liquide dans la chambre. Le plus souvent, cette forme s'accompagne d'une hypertrophie myocardique..
  • Myogène. Ce type de changement se produit en raison de diverses maladies cardiaques et entraîne un affaiblissement de la fonction contractile du myocarde. De tels écarts dans les cavités sont irréversibles..

Le plus souvent, une seule cavité cardiaque est agrandie. Le danger de cette condition est le risque de développer des arythmies ou une insuffisance cardiaque chronique..

L'expansion de l'oreillette gauche est typée en fonction du groupe de base. En fonction de l'origine du processus pathologique, il existe:

  • Forme congénitale. La proportion de cette condition dans le nombre total de situations cliniques enregistrées est de 35 à 40%, c'est une minorité. Les processus pathologiques sont diagnostiqués déjà à des stades avancés, car un petit patient n'est pas en mesure de formuler ses plaintes avant le moment de grandir et les parents interprètent incorrectement les manifestations objectives en raison de l'inattention ou du manque d'expérience. Les perspectives de traitement à cet égard sont quelque peu pires.
  • Forme acquise. Elle est causée par l'évolution d'une maladie. Un patient attentif peut établir une relation causale entre l'état transféré et le développement de symptômes de dilatation, ce qui est assez prononcé à partir de la deuxième étape.

Une autre base de classification est le degré d'anomalies pathologiques. En conséquence, ils parlent de 3 ou 4 étapes du développement de la maladie..

  1. Degré facile. Il est formé à la suite d'un facteur génétique, de défauts intra-utérins et de conditions acquises. Elle se caractérise par une absence totale de tableau clinique, ce qui fait du diagnostic une question de cas. Il est possible d'identifier la déformation initiale du plan organique à l'aide de l'échocardiographie. Il ne faut pas beaucoup de qualification pour énoncer un fait. La détermination de la cause fondamentale incombe au cardiologue, réalisée à l'aide d'un groupe d'activités.
  2. Dilatation modérée. À ce stade, le processus est diagnostiqué beaucoup plus souvent. Une image claire et non spécifique est typique: essoufflement, douleurs thoraciques, arythmies. Ce sont des signes courants de toute affection associée à un dysfonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Cependant, les chances de diagnostic précoce sont élevées, ce qui est une bonne nouvelle pour le patient. Les perspectives d'une guérison complète sont déjà vagues, mais avec un complexe thérapeutique bien pensé, le patient ne remarquera pas la différence. Vous pouvez garder le processus sous contrôle total.
  3. Dilatation sévère de l'oreillette gauche. Dans certaines classifications nationales, il est considéré comme un degré extrême. Il est déterminé par un tableau clinique vif avec une diminution significative de la tolérance à l'activité physique, une incapacité à travailler correctement et à effectuer des tâches dans la vie quotidienne. Les défauts organiques sont grossiers, ils sont observés non seulement du côté du cœur, mais les systèmes à distance sont également modifiés. Les perspectives de guérison sont minimes. Dans le même temps, l'espérance de vie pendant le traitement dépasse rarement 3-4 ans..
  4. Phase terminale. Cette étape se produit assez rapidement sans traitement. La période approximative est de 4 à 8 ans, parfois moins. Dépend de la nature du processus pathologique donnant lieu à la dilatation. Soins palliatifs, visant à assurer un niveau de bien-être acceptable et minimum possible.

Ces classifications jouent un rôle important dans le développement de tactiques diagnostiques et de traitements ultérieurs..

Les raisons

Les raisons de la dilatation de l'oreillette gauche peuvent être différentes maladies ou combinaisons de processus pathologiques:

  • Insuffisance, sténose (rétrécissement) et prolapsus (flux sanguin inversé du ventricule dans l'oreillette) de la valve mitrale.
  • Hypertension artérielle (hypertension artérielle).
  • Sténose (rétrécissement) de l'aorte.
  • Complications de maladies infectieuses de nature différente (fongiques, bactériennes, virales).
  • Cardiomyopathie (mort des cellules du muscle cardiaque et leur remplacement par du tissu conjonctif, à la suite de maladies endocrinologiques, d'intoxication alcoolique ou médicamenteuse).
  • Arythmies sévères (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire et flutter auriculaire).
  • Néoplasmes affectant le myocarde (muscle cardiaque).
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises, hérédité.
  • Activité physique intense.

Tous les facteurs provoquent une augmentation de la pression artérielle dans l'oreillette (étirement tonogénique) ou une violation de la contraction myocardique (expansion myogénique). La dilatation peut être une conséquence et en même temps une cause de dysfonctionnement cardiaque.

Symptômes et manifestations cliniques

Les symptômes de dilatation n'apparaissent pas avec une dilatation modérée. L'analyse rétrospective montre une tachycardie légère avec la marche, l'agitation ou l'activité physique. Les signes de dilatation se manifestent cliniquement par les symptômes généraux de l'insuffisance cardiaque. Il est impossible de détecter des plaintes de patients spécifiques uniquement aux oreillettes ou des troubles caractéristiques lors de l'examen du patient..

Le médecin doit suspecter une dilatation des oreillettes lors de l'enregistrement de l'arythmie, un examen complet. Vous devez faire attention à:

  • essoufflement du patient lorsqu'il bouge, parle;
  • arythmie des contractions cardiaques pendant l'auscultation;
  • gonflement des pieds et des jambes.

Dans les plaintes, les patients parlent de:

  • l'apparition d'une faiblesse peu claire, de la somnolence;
  • fatigue rapide;
  • performances réduites.

Diagnostique

Le diagnostic de toute maladie commence par l'analyse des plaintes des patients. En ce qui concerne la dilatation du myocarde, les plaintes du patient de faiblesse, d'œdème, d'essoufflement peuvent indiquer une forme avancée de la maladie, lorsque l'insuffisance cardiaque se développe. Une dilatation modérée n'est pas ressentie par les humains.

L'une des méthodes de diagnostic est l'échographie du cœur. Avec cette méthode, non seulement les parties hypertrophiées du cœur sont révélées, mais également certaines raisons de ces changements: par exemple, une crise cardiaque inaperçue par le patient. À la suite de l'étude, le diamètre du VG est mesuré, qui ne devrait normalement pas dépasser 56 mm.

Bien qu'il existe des écarts assez physiologiques: par exemple, chez un athlète de grande taille, la taille du ventricule est légèrement augmentée et chez une petite femme, au contraire, elle est réduite. À propos, pour une telle femme, un diamètre de 56 mm peut être considéré comme une dilatation. L'échocardiographie est considérée comme la méthode la plus informative.

Les échos de dilatation permettent de révéler la taille du cœur, de déterminer la contractilité, l'insuffisance valvulaire, les caillots sanguins dans les cavités du cœur, l'hypokinésie du muscle cardiaque même avec une légère dilatation.

Certaines modifications du cœur vous permettent de déterminer l'ECG. Cependant, pour le diagnostic de la dilatation de toute chambre cardiaque, cette méthode n'est pas assez informative..

La scintigraphie est réalisée pour différencier la cardiomyopathie dilatée de la cardiopathie ischémique.

Caractéristiques du traitement

Une dilatation modérée peut être guérie - après avoir éliminé les causes qui ont provoqué le développement de la pathologie, le volume auriculaire revient à la normale et l'état du patient est complètement normalisé.

Si la cause ne peut être établie, il n'y a pas de plaintes ni de symptômes d'insuffisance cardiaque ou d'autres maladies (par exemple, hypertension artérielle) - le patient est enregistré et le cardiologue surveille le développement de la dilatation.

Si la pathologie s'accompagne de symptômes d'insuffisance cardiaque et de troubles du rythme, un traitement médicamenteux est prescrit. Le but du traitement est de minimiser au maximum les manifestations de maladies cardiovasculaires, d'hypertension, de troubles du rythme, afin de réduire le risque de complications..

En fonction de la pathologie sous-jacente contre laquelle se développe la dilatation, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

La dilatation auriculaire gauche est corrigée par chirurgie (stimulateur cardiaque ou transplantation cardiaque) lorsque le traitement médicamenteux est inefficace ou dénué de sens.

Comme pour toute pathologie du cœur, le traitement est associé à un régime obligatoire:

  • les aliments gras, épicés, salés et frits doivent être exclus de l'alimentation;
  • équilibrer la quantité quotidienne de sel et de liquide.

Pourquoi la pathologie est-elle dangereuse??

Une augmentation constamment progressive du volume de l'AG peut entraîner le développement d'une cardiomyopathie dilatée (modifications pathologiques du muscle cardiaque), à ​​la suite d'une activité cardiaque altérée, les complications suivantes se développent:

  • Fibrillation auriculaire (contraction asynchrone non coordonnée). Caractérise une arythmie sévère, le travail des structures cardiaques est altéré. Le déroulement parallèle des deux processus détermine les risques accrus de décès..
  • Attaques soudaines d'arythmie.
  • Insuffisance valvulaire mitrale.
  • Thrombose (formation de caillots sanguins qui interfèrent avec la circulation sanguine normale). Conséquence typique de la dilatation, car la stase sanguine a tendance à s'épaissir.
  • Thromboembolie (blocage des vaisseaux sanguins par un caillot sanguin soudainement détaché).
  • Infection myocardique.
  • Changements inflammatoires. Formé à la suite de la stagnation du sang, des troubles nutritionnels musculaires.
  • Insuffisance cardiaque congestive. En fait, il s'agit d'un dysfonctionnement d'un organe musculaire de gravité variable. Déterminé par un groupe d'espèces, différentes dans les manifestations cliniques et les pronostics, les perspectives de rétablissement.
  • Crise cardiaque. Malnutrition aiguë des structures cardiaques et, à la suite d'une nécrose tissulaire, remplacement de cellules myocytaires fonctionnellement actives capables de contraction et de conduction d'une impulsion électrique avec des cicatrices grossières. En fait, ce sont des tissus morts. Plus il y en a, plus le cœur fonctionne mal..

La plupart de ces complications sont des indications d'une limitation sévère de toute activité physique, de l'insertion d'un stimulateur cardiaque ou d'une transplantation cardiaque.

Prévoir

Avec une dilatation modérée de la LA, une personne peut vivre toute sa vie sans connaître la pathologie, et avec l'élimination rapide de la cause, un rétablissement complet se produit.

Cependant, ce sont des cas isolés, le plus souvent il n'est pas possible d'identifier ou d'éliminer la cause en temps opportun, et avec l'âge, un certain nombre de maladies majeures apparaissent (par exemple, l'hypertension artérielle), qui deviennent un déclencheur d'une augmentation de la cavité auriculaire gauche et de la survenue de diverses complications.

Après l'apparition de symptômes d'insuffisance cardiaque, les patients sont enregistrés et prennent des médicaments tout au long de leur vie.

Le pronostic de guérison complète est plutôt mauvais: après le développement d'une cardiomyopathie dilatée, le taux de survie des patients, malgré un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale, est de 15 à 30% en 10 ans. Dans les 5 ans, plus de 20% des patients présentant des formes asymptomatiques de dilatation meurent.

Après le développement d'une insuffisance cardiaque chronique avec dilatation, seuls 50% des patients vivent plus de 5 ans.

Le pronostic de survie avec le diagnostic d'insuffisance cardiaque réfractaire au cours de la première année devient fatal pour la moitié des patients, la thromboembolie menace de mort pour plus de 20% des patients atteints d'une telle pathologie.